12th - Until the Time Ends Index du Forum
12th - Until the Time Ends
Quand le monde court à sa perte...
 
12th - Until the Time Ends Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

:: [Episode 4] -Réseau- ::

 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    12th - Until the Time Ends Index du Forum -> 12th - Until the Time Ends -> Archives
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Tenshiro
Radiant Wings
Radiant Wings

Hors ligne

Inscrit le: 26 Déc 2010
Messages: 173
Argent: 0
Stade Terminal : 100

MessagePosté le: Mar 23 Aoû - 17:33 (2011)    Sujet du message: [Episode 4] -Réseau- Répondre en citant

A cause de toi, l'un de tes proches mourra.
Et tu ne peux échapper à ton destin. Pas actuellement.



Ces paroles sinistres résonnaient dans mon esprit. Elles me stressaient particulièrement, surtout depuis ces derniers mois ou Terreniel avait lancé plusieurs assauts, de plus en plus violents, contre nous. De plus, nous étions incapables de prendre d'assaut pour régler le problème définitivement, de peur que cela soit un piège et qu'ils réactivent le trou noir contre nous.

C'est en apprenant ceci, et en parlant a Shinya, que j'avais décidé de m'entraîner afin de parvenir à contrôler ma mutation comme Zen en était capable. Certes, ma corruption augmentait plus rapidement ainsi, mais si je parvenais a récupérer les pouvoirs de la nuit de la création de notre plus gros souci, alors nous aurions l'avantage définitif. Nous avions d'ailleurs remarqué plusieurs autres changements.

1- Mon ADN semblait similaire a celui de Zen a plus de 35% de similitudes.
2- Mon SMH semblait être polymorphe et affichait une version plus docile, ce qui me permettait de mieux saisir comment ce virus agissait sur a conscience. D'ailleurs, il semblait plus proche de celui de Zen encore une fois, bien que différent.

Je dois devenir plus fort. Je dois mettre fin à cette menace, pour protéger ceux qui me sont chers.
Et je ne vois qu'une seule façon d'y parvenir.


Et comment ?

Je m'approchais de Shinya, qui me regardait d'un air curieux. Je me sentais mal à l'aise, mais il fallait que je reprenne sur moi. Je n'avais pas le choix.

Assome-ma sœur, et rejoins-moi dans la ruelle du Zénith. Nous n'avons pas beaucoup de temps, nous devons profiter de l'absence de Zen pour foncer au Sanctuaire. Sinon, tu ne récupérerars jamais ce qu'il te manque à temps.

Dis "Adieu" à Zen de ma part.

Pard...?

D'un bref coup, j’assommais Shinya, en prenant soin de viser la partie la moins douloureuse possible.
Cependant, une sensation d'impureté m'avait envahi. Je trahissais leur confiance.
Mais...J'en avais assez de causer des problèmes parce que j'existe.

Durant ces mois d'entraînement, je m'étais procuré et j'avais développé des techniques plus puissantes, plus efficaces.
J'avais acquis les éléments Air et Terre, ce qui me donnait des capacités relativement polyvalentes. Mes capacités de déplacement étaient maintenant d'un niveau suffisant pour semer la grande majorité des personnes, sans perdre de vitesse.

Mon cœur battait de plus en plus fort, alors que je me plaquais contre les murs sous les ombres. Il va falloir que je me dépêche.
Tant que les réverbères n'étaient pas allumés, l'ombre des bâtiments était suffisamment importante pour me dissimuler. Ainsi dérobé à la vision de la foule, je fermais les yeux et soufflai une dernière fois, comme pour évacuer mes ressentiments.

L'élément Air, associé à mes chaussures, avait démultiplié mon équilibre, et ce fut avec adresse que je traversais la foule en causant une gêne infime pour les passants.
J'évitais de les observer. J'avais peur de leur regard. J'avais peur qu'il saisissent quelque chose clochait. Progressivement, j'accélérais mon pas, sans pour autant causer de bruit.
Au point ou personne n'aurait pu me suivre à pied. Cependant, je ne m'étais pas assez méfié...


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 23 Aoû - 17:33 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Liesel
Feline Drawer

Hors ligne

Inscrit le: 26 Déc 2010
Messages: 98
Féminin Capricorne (22déc-19jan)
Argent: 190

MessagePosté le: Sam 27 Aoû - 12:13 (2011)    Sujet du message: [Episode 4] -Réseau- Répondre en citant

Je marchai dans la rue, seule, un vent léger me caressant le visage tandis que les derniers rayons de soleil éclairaient les rues. Rika n'avait pas encore fini de travailler, et j'avais décidé de sortir un petit peu. Par précaution, et surtout parce que ma soeur me l'avait dit, je trimballai une dague dans mon sac en bandoulière dont je ne me séparai presque jamais en ce moment. Je n'avais jamais eu à l'utiliser encore, et j'en étais soulagée. Je transportai aussi un porte-monnaie avec moi, dans le cas où j'avais envie d'acheter quelque chose.

En ce moment, je me sentais assez mal. Je ne savais pas trop pourquoi. Une désagréable sensation de malheur emplissait souvent mon corps, et il n'y avait qu'au contact de la musique, avec ma soeur ou Seth - avec qui je me sentais bien - que j'arrivai à étouffer ce sentiment. Toutefois, il persistait, et je ne comprenais pas pourquoi.

Les rues étaient assez peu fréquentées à cette heure de la journée, et je n'éprouvai aucune difficulté à me faufiler entre les divers piétons qui allaient à contre-sens. Un ciel orange brillait au dessus de nos têtes, et diverses formes nuageuses dansaient au rythme d'une lente valse en son sein. Je levai la tête et soupirai. J'avais envie que tout se passe bien. Que Terreniel cesse les assauts répétés et infructueux, ne faisant qu'augmenter le nombre de désolations et de pertes. J'avais envie que le BGH soit détruit. J'avais envie de vivre dans un monde en sécurité. Je savais ce désir utopique, mais je ne pouvais m'empecher de l'éprouver.

Pour le moment, néanmoins, j'étais plutot contente et heureuse. Pour Rika et moi, tout se passait bien. Ma soeur avait réussi à trouver un emploi de mécanicienne, s'occupant de réparer les objets, tandis que moi, j'étais devenue serveuse dans un café. Ce métier me plaisait, je me sentais bien la plupart du temps là-bas. Les clients étaient agréables, les collègues aussi. De temps à autre, ma jumelle passait acheter un café afin de s'assurer que j'allais bien. Mais je pensais toujours aux gens qui devaient se battre contre ceux de Terreniel, et cela piquait quelque peu mon coeur. J'avais envie que tout se passe bien. Si seulement Terreniel comprenait son erreur...

Je m'apprêtai à tourner à l'angle de la rue, quand je ressentis un grand choc, une masse percuter mon corps à une grande vitesse, me faisant tomber sur le coup. La chose, ou plutot la personne aussi tomba, déséquilibrée par le choc. Les quelques passants qui étaient là s'arrêtèrent et regardèrent la scène d'un oeil inquiet ou amusé. J'étais assez gênée, plus particulièrement quand je compris que c'était une personne que je connaissais.

- Ah... Seth... huh... désolée, balbutiai-je alors. Tout va bien ?

Je me relevai alors, et je constatai que Seth semblait inquiet, stressé, voire... triste. Je ne comprenais pas, mais je me doutais que quelque chose n'allait pas bien. Oui...

Tout n'allait pas bien.

_________________
Liesel's Theme
Velt's Theme
Shaz' Theme
Sharon's Theme


Revenir en haut
Jin Iteki
Neutral

Hors ligne

Inscrit le: 12 Jan 2011
Messages: 21
Masculin Scorpion (23oct-21nov) 龍 Dragon
Argent: 200

MessagePosté le: Sam 27 Aoû - 15:04 (2011)    Sujet du message: [Episode 4] -Réseau- Répondre en citant

Et dans le trottoir d'en face, devinez qui est là ? Notre fameux clochard Jin. Allez savoir si c'est le destin ou pas de le voir aussi souvent. Jin marchait encore, comme s'il voulait changer de lieu où élire domicile en plein air. Il passait sous le regard de certains passants qui n'ont pas l'habitude de voir des clochards se balader.
M'enfin bon, il avait l'habitude, vu qu'après tout, il a quand même de l'expérience dans ce domaine. Pendant qu'il marchait, il tournait la tête et vit alors des têtes qu'il avait déjà vu par le passé, dont Liesel.



Jin *dans sa tête* : Hmm ? Mais ces gens-là, ce ne serais pas...


La différence, c'est que cette fois-ci, leur visage reflétait comme une certaine inquiétude. Il n'y avait plus le calme qui se dégageait de leur expression la dernière fois qu'il les avait vu. Il semblerait que quelque chose semblait les tourmenter, notamment le type qui était avec la fille qu'il a croisé la dernière fois durant une nuit. Dans le groupe, cet homme était le plus coincé dans son inquiétude.
Même si Jin n'était pas vraiment concerné, il restait quand même là, tout en essayant de ne pas se faire remarquer.

_________________
Note pour l'avatar : c'est pas une cape que Jin porte. C'est sa couverture de clochard qu'il utilise pour dormir


Revenir en haut
MSN
Dawn
Neutral

Hors ligne

Inscrit le: 03 Juin 2011
Messages: 43
狗 Chien
Argent: 0

MessagePosté le: Dim 28 Aoû - 13:18 (2011)    Sujet du message: [Episode 4] -Réseau- Répondre en citant

Les ombres ont déja envahies la ville, les lumières brillent faiblement à la cime des lampadaires, en contre-bas des rues chargée d'une foule nocturne. Oubliant les bruits de la ville, je m'installe un peu plus confortablement sur le canapé de cuir sur lequel mon medecin traitant m'a demandé de m'asseoir quelques minutes plus tôt, et patienter jusqu'a son bref retour. Je me remémore insensiblement le souvenir de ces gens croisés quelques mois plus tôt, ce clochard vagabond que je croise parfois, ces deux soeurs si belles et ce jeune homme si triste. Et surtout, je n'ai pas eu le temps de lui parler. J'ai espéré le revoir et parler avec lui.

Attendre un geste d'une personne qui n'a sans doute rien a faire de mon existence, et m'accrocher a un espoir vain. Jusqu'a maintenant... Je n'avais jamais agi comme cela.

 - Est-ce que ça va ?

Plus ou moins.

 - Et la santé ?

Rien de particulier.

 - Tu n'a donc rien a me dire de nouveau ?

Non.

 - Tu n'es pas très engageante, tu sais.

Non, du tout.

 - Est-ce la crainte des résultats du diagnostic ?
 - Aucunement.

Le medecin aux yeux de jade attrape une pochette blanche sur le rebord du bureau noir, et me la tend. Je la prends entre mes doigts fins et l'ouvre délicatement en faisant attention a ne causer aucune déchirure. Je sors l'ordonnance et la lit lentement, sans aucune réaction.

 - Tu n'es aucunement infectée par le "virus" qui ravage l'humanité depuis quelques trimestres. Mais il est inutile de se sentir soulagée : tu n'es pas indemne pour autant. Tôt ou tard, la vérité nous rattrape.

Je lève les yeux d'un air interessé et surpris a la fois, n'arrivant pas a simuler une quelconque expression de surprise pouvant survenir face a ce genre de situation.

 - Comment ?

Je remarque que l'expression de son visage est devenue plus sérieuse, mais aussi un brin ironique. Son large sourire dévoile une rangée de dents moqueuses qui délivrent des paroles sures et véridiques.

 - Quand le rideau du mensonge tombe, le monde parait tout le suite moins accueillant. A l'heure actuelle, cette protection factice générée par les Gouvernements a presque achevé son déclin. Je ne dis pas que la fin du monde est proche. je parle d'une fin du monde social.

L'air sarcastique dessiné sur les traits du docteur s'évanouit, nous laissant un moment de silence les yeux dans les yeux l'un de l'autre. Détournant le regard, il tire sur ses manches pour les défroisser et rajuste ses lunettes rouges esquissant une forme rectangulaire parfaite sur ses prunelles vertes.

 - Et... Est-ce donc tout ?
 - Sensei... Je...

Il sourit tendrement, et me pointe du bout de ses doigts.

 - Zakuuko. Même si toi-même tu en doutes... Moi je sais. Je sais que tu es honnête.... et adorable. Que tu as des émotions a revendre, comme tout être ici. Que tu as des rêves et des ambitions. Que tu as des difficultés a te faire accepter, et que tu luttes a ta manière contre tout cela.

Mon prénom... Il l'a dit.

 - Je t'aime bien, moi, Zakuuko.

D'un ton si bienveillant...

 - .... "Je t'aime"... Ce... Je ne sais pas pourquoi, mais... Je n'aime pas entendre ça. Excusez-moi. Sensei.

Pourquoi donc ? Quand j'entends cela (ce n'etait pas si souvent que cela, mais...), j'ai le coeur qui se serre.

 - Sensei... J'ai beaucoup réfléchi a la vie. Dans mon cas, tout irait mieux si je redevenais comme avant. Tout irait mieux si "je" n'avais pas disparu. Je le pense vraiment. L'important, ce sont les souvenirs et ce qui s'est passé... Je ne veux pas connaitre mon avenir. Cela ne sert a rien que je sois là a vivre des vies qui ne sont pas les miennes. Lorsque tout redeviendra normal... Je disparaitrai. Et "je" serai a nouveau là.
 - Mais... La vie, c'est de continuer jusqu'a disparaitre. Tu ne crois pas ? Il n'y a pas que toi, qui partiras.

Tout le monde part un jour.

 - Alors... Pourquoi on nait ? Pourquoi on vit ? Et pourquoi on meurt ? Quelqu'un le sait, au moins ?
 - Non...
 - Quelle deception... Je pensais que les adultes savaient... Et que si je deviendrais aussi adulte, je finirais par savoir.

Après un long moment de silence, je me lève et sors, tenant contre moi les résultats des tests.

 - Bien. A la semaine prochaine ! 
 - Merci beaucoup !
 - Dis ! Zakuuko... Tu vois des amis de temps en temps ?

Je hoche simplement la tête. Je ne veux pas lui mentir. Lui a qui je peux dire toute la vérité.


Je fais quelques pas dans les rues, passant au plus près des murs, dans l'ombre. Je secoue mes cheveux noirs rattachés en queue-de-cheval tombant au-dessus de ma nuque, fait tourner mon ombrelle rouge dentellé de blanc, et m'engage dans un coin de rue un peu précipitamment, tombant nez-a-nez avec une des deux soeurs, dont l'épiderme soyeux est recouvert d'une discrète fourrure bleue accrochant les reflets de la lune. Elle est si belle... Surprise et émerveillée, je me redresse et m'excuse en riant légèrement de ma nouvelle voix, plus douce et plus cristalline que celle de mon rôle précédent :

 - Désolée ! Je n'ai pas fait attention... Oh, vous êtes...

Aborder la discussion n'est point mon fort, mais mon rôle me l'imposait.


EDIT R&L : Couleurs mises, je n'ai rien changé pour l'italique étant donné que je n'étais pas sure~
J'ai pris la derniere couleur par rapport à celle que Seth avait mis.
EDIT Zakuuko : La classe Rika & Liesel ! Merci de l'initiative ♥
EDIT R&L : De rien Zakuuko-chan ! ♥


Dernière édition par Dawn le Lun 29 Aoû - 16:10 (2011); édité 3 fois
Revenir en haut
Tenshiro
Radiant Wings
Radiant Wings

Hors ligne

Inscrit le: 26 Déc 2010
Messages: 173
Argent: 0
Stade Terminal : 100

MessagePosté le: Lun 29 Aoû - 12:18 (2011)    Sujet du message: [Episode 4] -Réseau- Répondre en citant

Merde.

Cela m'apprendra à ne pas rester alerte. Je me suis percuté contre quelqu'un... Et c'était encore plus embarassant, parce que c'était Liesel. Dieu sait qu'elle s’embarrassait encore plus facilement que moi.

- Ah... Seth... huh... désolée, tout va bien ?

Oui ça va, je vais juste m'enfuir de ce pays pour traverser tout Terreniel via des moyens de transports terrestres... Evidemment, que tout va bien. Non mais vraiment, qu'est ce que je pourrais lui dire ?

Ouais, je crois.

Waw. Faudrait vraiment que j'améliore mon jeu d'acteur en présence des gens que je connais, car là, elle paraissait tellement convaincue qu'elle demanda :

Tu est sûr ?

Oui. Je dois juste... Partir.

Ma réponse fut sans doute un peu sèche, parce qu'elle baissa les yeux et rougit, comme si je l'avais réprimandée. Et puis merde, j'ai pas le temps de m'expliquer.

Seth...Vers où tu vas ? Plus loin, c'est...

Je ne pouvais pas lui dire. Zen interrogerait sans doute tous ceux que j'avais pris l'habitude de croiser.
Je fus incapable de répondre quoi que ce soit, car je m'étais pas préparé a mentir.

...

Pourquoi as-tu décidé de partir ? Qu'est ce qui ne va pas ?

Mon silence devait tout dire. Elle était intelligente, elle avait compris que je m'apprêtais a quitter non seulement Heather, mais carrément le pays. Bon, il est temps d'opter pour une vérité partielle.

Je pars pour que les gens puissent enfin vivre tranquille. Si je reste, des innocents continueront à être blessés, voire mourir.

Tu vas pas te rendre, quand même ?

Bien sûr que non !

Nouveau silence. Mais cette fois, Liesel semblait être rassurée et prenait un peu en assurance. Cependant, elle restait inquiète. Je m'apprêtais a reprendre chemin, lorsqu’elle m'interrompit à nouveau.

Seth, je... Je...hmmm. Je pourrais, juste, venir avec toi ?

Alors qu'elle s'approchait, une autre personne avait percuté Liesel.

Désolée ! Je n'ai pas fait attention... Oh, vous êtes...


Revenir en haut
Shimaray
Neutral

Hors ligne

Inscrit le: 26 Déc 2010
Messages: 92
Masculin
Argent: 1 700

MessagePosté le: Mar 30 Aoû - 18:42 (2011)    Sujet du message: [Episode 4] -Réseau- Répondre en citant

Cela faisait plusieurs mois déjà depuis ma première visite à Heather. J'avais décidé de revenir y passer quelques jours pour raisons diverses et je logeais dans un petit hôtel pas trop cher. Aujourd'hui d'ailleurs, c'était mon dernier jour dans la capitale ; je repartais demain dès l'aube pour ma bonne vieille ville à la frontière. Ce petit séjour m'avait profité finalement, j'avais même appris à maitriser un peu la terre qui me donnait une meilleur stabilité.

Ce soir, je me promenais simplement dans les rues, n'ayant pas vraiment grand chose à faire. J'évitais un maximum la foule, n'ayant pas vraiment l'envie de zigzaguer constamment. D'ailleurs à la vitesse où je marchais, j'aurais renversé la première personne imprudente. Je n'étais pas trop du genre à trainer comme la plupart des touristes, c'est perdre son temps. Et perdre son temps, c'est chiant et créé l'ennui. Mais cette fois, il allait enfin me lâcher la grappe. En effet, ne regardant pas vraiment devant moi, je percutai une personne familière... enfin, une connaissance quoi. Et oui, ce fameux clochard qui ne voulait pas chercher un boulot et un logement, je le croisais presque tous les jours à des endroits différents. L'impact le fit tout d'abord tomber, ensuite le choc me sortit de mes pensés et je perdis à mon tour l'équilibre, manquant de lui tomber dessus. Qui plus est, ça avait fait pas mal de bruit et attiré les regards sur nous, ce qu était plutôt gênant.


-Ah... euh, désolé, je n'ai pas fait attention...

Voyant ses yeux d'aigle qui faisaient un peu flipper je dois dire, je détournais le regard, comme pour éviter de me faire engueuler. C'est là que je remarque Seth, Liesel, et une autre fille qui me rappelait vaguement quelqu'un. Vu que j'étais déjà repéré, je décidais d'aller à leur rencontre, laissant le clochard par terre.

-Tiens, encore vous ? Seth, Liesel et... on se connait ?

Je m'arrêtais brusquement. L'expression sur leurs visages me troublait. Encore dans une affaire bizarre, hein. En tout cas, je n'allais pas laisser passer une occasion de sortir un peu de la routine quotidienne. Je regardai ensuite la troisième personne, souriant légèrement. J'avais une impression de déjà-vu, et pourtant aucune idée de son identité. Je ne sais pourquoi mais elle m'inspirait une légère envie de sadisme... étrange.
_________________
Because each dream born to come true ~


Revenir en haut
Liesel
Feline Drawer

Hors ligne

Inscrit le: 26 Déc 2010
Messages: 98
Féminin Capricorne (22déc-19jan)
Argent: 190

MessagePosté le: Mar 30 Aoû - 22:29 (2011)    Sujet du message: [Episode 4] -Réseau- Répondre en citant

- Ouais, je crois.

Malgré cette réponse, j'étais assez perplexe. Le ton qu'il avait utilisé laissait entendre tout de même une certaine mélancolie, je ne saurai pas comment le définir. Néanmoins, j'insistai, sentant qu'il me cachait quelque chose.

- Tu es sur ?
- Oui. Je dois juste... partir.

Sa réponse, sèche, me fit baisser les yeux. Je rougissais un petit peu. Je n'aimais pas qu'on me parlait comme ça. J'avais toujours l'impression que mon interlocuteur méprisait ma présence, mon identité. J'étais gênée. Sur le coup, j'avais eu envie de disparaitre tout d'un coup.
Mais je ne pouvais pas, malheureusement. Aussi, je levai un petit peu mes yeux.

- Seth... Vers où tu vas ? Plus loin, c'est...

Je laissai ma phrase en suspension. Seth... Il avait le regard perdu dans le vide. Il m'avait entendu, il m'écoutait ; mais il restait silencieux. Il ne voulait pas me répondre. Je compris alors, à travers cette réponse muette, qu'il allait non pas quitter Heather seulement, mais le pays.

- Pourquoi as-tu décidé de partir ? Qu'est ce qui ne va pas ?

Son regard restait perdu dans le lointain, comme s'il réfléchissait à ce qu'il pouvait dire, ou faire. J'étais inquiète et assez gênée ; aussi, machinalement et quelque peu nerveusement, je prenais ma queue soyeuse dans mes mains, avant de la caresser, pour me rassurer un petit peu. J'avais peur de le voir partir. Je l'aimais beaucoup, presque autant que ma soeur.

- Je pars pour que les gens puissent enfin vivre tranquille. Si je reste, des innocents continueront à être blessés, voire mourir.
- Tu vas pas te rendre, quand même ? demandai-je alors.
- Bien sûr que non !

Un silence s'ensuivit. Je ne savais pas quoi dire. J'étais à la fois rassurée et inquiète. Il n'allait pas se rendre au CNS... mais il allait quand meme partir. Mais où ? Il ne m'avait pas répondu à cette question. Je ne savais pas quoi faire. Seth fit alors un mouvement comme pour s'en aller. Je m'avançai alors un peu. Je sentais mon coeur battre fort, rapidement. J'avais peur. Je ne savais pas de quoi, mais j'avais peur. Peur de ne plus jamais le voir, de le perdre à tout jamais ?

- Seth, je... Je... hmmm.

Les mots me manquaient cruellement. Je ne savais pas quoi dire. Au fond de moi, je savais qu'il partirait, même si je cherchai à le convaincre de rester. Il se sentait un fardeau pour tout le monde.
J'avais l'impression de me voir, moi. Je me considérais aussi comme un fardeau.

- Je pourrais, juste, venir avec toi ?

Je compris alors d'où venait cette peur. Je n'avais pas peur de le perdre... j'avais peur d'autre chose. Qu'il réponde "oui".
J'avais peur de perdre Rika, de ne plus la voir. J'avais peur de ce voyage dans lequel il allait m'emmener s'il disait "oui". J'avais peur du futur, de l'avenir. Je ravalai ma salive, et continuait à caresser ma queue, qui tremblait entre mes mains.
Je fis encore quelques pas, et je me fis alors bousculer par quelqu'un d'autre. C'était une jeune femme très belle, à la peau blanche et lisse, les cheveux noirs contrastant avec la claireté de son teint, portant une ombrelle rouge dentelée de blanc. J'étais étonnée par son arrivée ainsi que sa beauté.

- Désolée ! Je n'ai pas fait attention... Oh, vous êtes...

Sa voix... j'avais l'impression de l'avoir deja entendue. Mais je n'en étais pas sure.

- Ce n'est rien, répondis-je en souriant timidement. Je n'ajoutai rien. J'osais espérer qu'elle s'adressait à Seth en disant "Oh, vous êtes...", parce que j'étais assez... intimidée et gênée. Je n'aimais pas parler aux gens que je ne connaissais pas.

Heureusement pour moi, sur le trottoir en face, un évènement survint, similaire à celui qui s'était produit peu avant. Quelqu'un bouscula une autre personne - il s'agissait de M. Iteki, le sans-abri avec qui je parlais de temps à autre, qui tomba alors, et le "fautif" faillit aussi tomber. Je me rendis alors compte que ce dernier n'était nulle autre que Shimaray. Je n'aimais pas trop cette personne... son aspiration pour la mort m'effrayait.

- Tiens, encore vous ? Seth, Liesel et... on se connait ?


Il s'approchait alors de nous. Je remarquai alors que la belle jeune femme était toujours là. Je me rendais alors compte que je tenais de plus en plus fermement ma queue. Je la relachai alors, et elle commença à se balancer légèrement de droite à gauche, étant ondulée.

- Bonjour Shimaray... Hum... ça va ?

Je souhaitai que Seth avait oublié ma question. Mais je ne savais pas s'il l'avait retenue ou pas. Après tout, cette demande était si étrange venant de ma part, et il était plutot attentif à ce qu'on lui disait ; aussi, cela devait être assez facile de se souvenir de ce que j'avais demandé. Je jetai alors un coup d'oeil inquiet au sans-abri au regard d'aigle, qui se relevait silencieusement sur le trottoir d'en face. J'espérais qu'il ne s'était pas fait mal.
_________________
Liesel's Theme
Velt's Theme
Shaz' Theme
Sharon's Theme


Revenir en haut
Tenshiro
Radiant Wings
Radiant Wings

Hors ligne

Inscrit le: 26 Déc 2010
Messages: 173
Argent: 0
Stade Terminal : 100

MessagePosté le: Mer 31 Aoû - 22:10 (2011)    Sujet du message: [Episode 4] -Réseau- Répondre en citant

Je pourrais, juste, venir avec toi ?

Est-elle sérieuse ?! Qu'est ce que tu fous, aussi? Je croyais que personne ne devait venir.

Du calme, toi. Si elle veut venir, je n'ai aucune raison de lui refuser.


Qu...

De tout de façon, elle ne veut pas venir.


Mon expression s'était endurcie, sans pour autant montrer de signe de colère. Les gens qui décidaient de demander quelque chose pour ensuite le regretter, m'exaspéraient. Je sentais en moi mon symbiote, le responsable de ma transformation, s'accorder pour une fois avec ma décision. Cette sensation était étrange, mais elle me donnait de la force. Nous étions tous deux d'accord qu'il était temps de la secouer un peu.

Tu n'as pas à demander ce que tu estimes incapable de faire.
Tu m'exaspères seulement. Cela se voit: ton visage, ton regard te trahit. VOUS n'avez pas une once de détermination. Une personne qui n'y met pas de son cœur, telle VOUS, n'a aucune place dans ce voyage.


Je n'avais donc pas le choix, comme d'habitude. Personne ne me laissait le choix. Je pointais alors ma main droite comme un pistolet , face à Liesel.

Disparaissez.

Et avant que quoi que ce soit ne puisse m'atteindre, deux tirs fusèrent.
Quoi qu'il en soit, personne ne parvint à me faire chuter. Je n'avais plus le droit de chuter.


Je n'ai pas le temps de jouer les baby-sitters. Au revoir, Liesel.

Derrière Liesel, deux corps gisaient inanimés : les vraies cibles de mon attaque ; sans doute des espions engagés par le CNS pour s'infiltrer... Même si il ne s'agissait apparemment pas de professionels. Pourquoi n'y allaient-il jamais sérieusement ? Je ne comprends pas...
Ils n'avaient pas sévèrement été touchés : J'avais volontairement épargné les points dangereux.
D'ailleurs, lors du contact, j'avais ressenti un étrange phénomène. J'avais certes blessé ces personnes, mais j'avais l'impression de les avoir réveillées. J'avais l'impression qu'elles avaient été engagées contre leur gré.


Enquêter sur ce vide fait partie de mes objectifs. Et pour l'instant, très peu de monde possède la possibilité de réanimer un cœur. Mieux connaître le SMH, et comment est-il apparu, en-est un autre. J'ai d'autres objectifs, mais les deux premiers sont indispensables pour que ce conflit prenne fin.


Revenir en haut
Shimaray
Neutral

Hors ligne

Inscrit le: 26 Déc 2010
Messages: 92
Masculin
Argent: 1 700

MessagePosté le: Jeu 1 Sep - 19:35 (2011)    Sujet du message: [Episode 4] -Réseau- Répondre en citant

Attendez attendez, que je résume. Donc Seth se casse, et Liesel lui a demandé de venir avec lui, sauf qu'elle a la trouille et regrette sa demande. Euh... il va où Seth ? ... Ah, je vois. C'est pour ça qu'ils font cette tête. Il ne fuis pas seulement la capitale, mais probablement le pays. Pour aller où ? Bah, peu importe, ça m'empêchera pas de le squatter. Du moment que j'peux torturer les ennemis ou leur loger des balles bien là où il faut pour les rendre paraplégiques, ça me va.

-Moi, je viens. Je me doute que ça ne sera pas une partie de plaisir, mais je hais ces gens qui te chassent pour raisons personnelles. Et rien ne me fera reculer.

J'étais devenu plus froid, mais aussi plus assuré. Même si d'habitudes je n'aimais pas être en groupe, je savais ce voyage allait être plus que périlleux. Mes raisons de l'accompagner ? Tout simplement parce que je hais ces gens qui se croient supérieurs et qui pensent avoir tous les droits. Si l'enfer existait, cela serait parfait pour eux. La souffrance éternelle... Quand j'y repense, moi qui ait tant de fois pensé au suicide, je le trouve presque lâche. Fuir la vie, échapper a la souffrance... rha, j'me sens con. Mais cela ne fait que conforter mon envie de le suivre.
_________________
Because each dream born to come true ~


Revenir en haut
Liesel
Feline Drawer

Hors ligne

Inscrit le: 26 Déc 2010
Messages: 98
Féminin Capricorne (22déc-19jan)
Argent: 190

MessagePosté le: Jeu 1 Sep - 21:40 (2011)    Sujet du message: [Episode 4] -Réseau- Répondre en citant

La réponse de Seth était semblable à une réprimande. Non, c'était des réprimandes. D'une manière sèche, froide, il m'avait dit mes quatre vérités. Mon coeur se serrait à chaque fois qu'il mettait l'accent sur les "VOUS". Parmi tous les tons, il avait pris celui que je détestai par dessus tout ; un ton accusateur. Il pointa ensuite sa main vers moi, sans me laisser répondre - bien que je n'avais pas le coeur à le faire.

- Disparaissez.

Il tira alors deux coups de feu de part et d'autre de moi. J'entendis alors des corps tomber derrière ; malgré tout, je ne me retournai pas. Je savais que c'était des "intrus", ces gens qui nous voulaient du mal. Je n'avais pas besoin de regarder. Les paroles qu'il avait prononcé continuaient à résonner dans ma tête, comme un écho.
Incapable de faire. Détermination. Une personne qui n'y met pas du coeur. Aucune place dans ce voyage. Vous. Vous. Vous. Vous. VOUS.

Ma respiration se faisait de plus en plus forte, puissante. Je n'arrivais pas à sortir ce mot dit d'une façon si cruelle de ma tête. Mon esprit était complètement chamboulé, tout était sans dessus dessous. Je ne savais plus quoi faire. Ce mot devenait de plus en plus fort, résonnant dans mon cerveau, me blessant atrocement ; je pris ma tête entre mes mains.
VOUS. VOUS. VOUS. VOUS...

Je voulais une seule chose : me calmer. A tout prix, n'importe comment. J'entendis alors du bruit derrière moi. Je me tournai légèrement la tête, pour voir qu'il s'agissait d'un autre espion du CNS, qui ne voulait pas abandonner malgré la défaite des deux autres.
Me calmer. A tout prix.


Je me jetais alors sur lui, l'agrippant au cou et le soulevant d'une force que je ne me connaissais pas, avant de le jeter violemment par terre, l'assommant sur le coup. Je haletai, reprenant ma respiration ; les paroles avaient cessé de résonner dans ma tête. J'étais sous le choc de ce que j'avais fait, pour me calmer. Je n'avais eu aucune hésitation, moi qui répugnait la violence. Je me redressai lentement. Je me calmais, contemplant d'un regard déstabilisé ce que j'avais fait. Il était simplement assommé.

- Seth...

Son nom était sorti tout seul de ma bouche. Me rendant compte que j'avais les larmes aux yeux, je les essuyai d'un vif mouvement de bras, avant de me retourner, fixant le jeune homme.

- Laisse-moi venir... s'il te plait.

Je ne sais pas ce qu'indiquait mon regard, mon expression, mon visage. Néanmoins, bien que j'avais le coeur assez lourd à cause de ce qu'il m'avait dit et ce que j'avais fait, bien qu'une légère peur continuait à me tenir, je me sentais confiante, déterminée à le suivre.
_________________
Liesel's Theme
Velt's Theme
Shaz' Theme
Sharon's Theme


Revenir en haut
Dawn
Neutral

Hors ligne

Inscrit le: 03 Juin 2011
Messages: 43
狗 Chien
Argent: 0

MessagePosté le: Ven 2 Sep - 14:49 (2011)    Sujet du message: [Episode 4] -Réseau- Répondre en citant

Deux détonations brusquent perçent le silence, et le bruit de deux corps écroulés contre le sol. La belle hybride nommée Liesel s'étant excusée plus tôt et ayant tenté de convaincre Seth semble en proie a un état de panique intérieur, et son aura résonne progressivement avec la mienne. Un sentiment d'instabilité et de manque d'assurance se dégage de son corps tremblant, elle tentait de se calmer, la tête entre ses mains. Des mots s'insinuèrent dans mon propre esprit, de plus en plus blessants, de plus en plus insistants.


Incapable de faire...     
 
Aucune...     
 
Determination...     
 
Pas de coeur...     
 
Aucune place...    
 
Vous... Vous... VOUS...    
 
Disparaissez.   
 
 
Puis deux coups de feu qui frôlent ses épaules et atteignent en plein corps deux agents du CNS sortis de nulle part. Puis elle se rue vers l'un d'eux, l'agrippe au cou et le soulève au dessus du sol en quelques secondes, comme animée par une volonté desespérée avant de l'envoyer brutalement contre le sol, les yeux pleins de larmes. Elle se relève et contemple en silence la conséquence de son acte, reprennant sa respiration. Son souffle saccadé se disperse en buée dans l'air frais nocturne.
 
 - Seth...  
 
Je me tourne alors vers Liesel, accompagnant mon mouvement de tête d'un regard interrogatif approprié en ce genre de circonstance.   
 
 - Laisse-moi venir... s'il te plait.   
 
L'expression de son visage, bien que heurté et triste, note une certaine résolution inébranlable étincellante dans ses grand yeux bleus. Une confiance et une détermination se propage parmi mon aura, m'emplissant aussi de cette force décisive. Je m'approche d'eux en agitant nerveusement mon ombrelle.   
 
- Voudriez-vous donc partir de la Capitale ?  
 
Bien que l'on ne se connaissait pas, je repense aux paroles du Docteur. Peut-être que si je les suis, ils deviendront des "amis". Et je le retrouverai peut-être... Seth. Il s'est montré bienveillant bien que agacé par ma présence, lors de notre dernière rencontre. Exhaltée par cette perspective, un sourire enjoué se dessine sur mes lèvres, leur faisant comprendre que, de même, je veux les accompagner, même un peu ! S'il vous plait, ne refusez pas ! J'ai tant de choses a apprendre de vous et de moi-même.


EDIT : epic fail réparé u_u    
 


Revenir en haut
Tenshiro
Radiant Wings
Radiant Wings

Hors ligne

Inscrit le: 26 Déc 2010
Messages: 173
Argent: 0
Stade Terminal : 100

MessagePosté le: Mar 6 Sep - 12:53 (2011)    Sujet du message: [Episode 4] -Réseau- Répondre en citant

Choqué par la réaction de Liesel, même si mon expression ne le laissait que peu voir, je me précipitais vers le soldat assommé, tout en déclarant d'attendre un peu.

Version Active - Affection

Je voulais m'assurer qu'il n'ait pas subi de dommages conséquents. Affection était une étrange capacité qui s'était automatiquement dévoilée lors de l'installation de Brasier; qui semblait avoir le potentiel d'accroître les possibilités de récupération, non seulement du corps, mais aussi de l'âme.
Une lueur douce entoura mes mains, avant d'illuminer faiblement la pauvre victime de Liesel.

Terreniel est innocente. Je n'autoriserai pas de combats inutiles.

Et voilà que Zakuuko voulait se joindre à nous. Pour elle, je n'avais aucun doute,son habilité à se déguiser allait sans doute être un atout majeur. De plus, elle semblait être motivée à venir.
Je regardais une nouvelle fois Liesel. Cette fois-ci, elle semblait beaucoup plus sûre de sa décision, même si elle se sentait mal.

Je suppose que je vais vous laisser venir. Mais une fois qu'on sera dans Terreniel, il n'y aura pas de point de retour.

Je me retournais alors, prêt à continuer le chemin. Mais juste avant, je voulais les prévenir.
Les prévenir d'un objectif beaucoup plus ambitieux.

Je dois reprendre Terreniel. C'est AUSSI ma nation. C'est aussi là que j'ai rencontré ces gens, qu'avant ce jour, je n'estimais pas la valeur. C'est là qu'encore, tant de problèmes doivent être résolus.

Une sorte de lueur bleutée, semblable a un rayonnement de particules, sembla brièvement entourer mes bras, avant que mon bras droit devienne noir, puissant.

C'est ce que je suis. Le SMH n'est pas une simple maladie. Il se forge sa place dans notre société, dans nos esprits, dans nos coeurs, comme nous avions forgé notre place dans le monde. Ils nous ressemblent étrangement, avec un comportement qui n'est pas logique pour un simple micro-organisme... Il y a donc moyen de solliciter son aide. Il n'y a pas de honte à être corrompu.

Bien plus d'idées agitaient mon esprit. Une nouvelle philosophie de ce que nous pouvons appeler être humain devait naître. Et je voulais participer à cet objectif, en plus de tout ce que je devais faire. Le monde doit changer.

Sinon, nous périrons tous.


Revenir en haut
Shimaray
Neutral

Hors ligne

Inscrit le: 26 Déc 2010
Messages: 92
Masculin
Argent: 1 700

MessagePosté le: Mar 6 Sep - 17:21 (2011)    Sujet du message: [Episode 4] -Réseau- Répondre en citant

Tiens, Liesel qui pète un câble. Jamais je n'aurais cru cela d'elle pourtant... serait-elle en train de changer ? J'ai bien envie de voir comment elle va réagir pendant ce voyage. Oui, cela promet de ne pas manquer de surprises... d'autant plus que l'autre fille, celle dont le nom ne me revient toujours pas, veut à son tour squatter. En attendant, Seth s'était précipité vers la victime de la nouvelle psychopathe de la bande pour l'aider.

-Terreniel est innocente. Je n'autoriserai pas de combats inutiles.


Innocente ? Ces soldats... ne seraient que de simples marionnettes ? Ils ne font semblant pourtant, ils ne semblent pas très réticents à obéir aux ordres. A moins qu'ils ne les contrôlent autrement ? De toutes façon, ça fait une raison de plus d'envoyer les enflures qui les manipulent en enfer. Pour une fois que j'vais pouvoir torturer quelqu'un "pour la bonne cause", ça doit être sympathique comme sensation.

Après avoir fait le ne sais quoi avec ses mains sur le soldat, Seth jeta alors un coup d’œil à Liesel, avant de finalement répondre positivement a sa demande. Puis il se retourna pour poursuivre son chemin, mais il pensa quand même a nous prévenir de ce qu'il allait vraiment faire à Terreniel. Sa nation d'origine... il voulait la reprendre ? Yeah on va faire un coup d'état à quatre, depuis le temps que je voulais me suicider ! Non mais vraiment, même si on arrivait a sauver les habitants et a recruter une armée, rien ne prouve que l'on ferait le poids. Et puis a tous les coups, monsieur au grand cœur voudra mêler le moins de personnes possibles, et ça va finir en Harry contre Vol-de-Mort. L'amoureux de la vie cacherait-il des tendances suicidaires ? J'espère juste qu'il sait ce qu'il fait. Une lueur bleutée entoura alors ses bras, augmentant la musculature du droit de façon assez visible et le colorant d'une teinte noire.


-C'est ce que je suis. Le SMH n'est pas une simple maladie. Il se forge sa place dans notre société, dans nos esprits, dans nos coeurs, comme nous avions forgé notre place dans le monde. Ils nous ressemblent étrangement, avec un comportement qui n'est pas logique pour un simple micro-organisme... Il y a donc moyen de solliciter son aide. Il n'y a pas de honte à être corrompu.

En entendant ces paroles, je sentis quelque chose me picoter dans le dos... Serait-ce mon SMH qui réagissait ? Il ne s'était que très peu manifesté physiquement chez moi, malgré un taux de corruption assez élevé d'après les examens que j'avais subis. Je pensais plus a une incompétence des médecins plutôt qu'autre chose, mais finalement, peut-être n'avaient-ils pas totalement faux. J'aimerais bien savoir quel type de SMH j'ai en moi d'ailleurs... Mais assez discuté, let's move.

-Bon, il serait peu d'être temps de bouger ? Parce que pour la discrétion, c'est foutu maintenant.
_________________
Because each dream born to come true ~


Revenir en haut
Tenshiro
Radiant Wings
Radiant Wings

Hors ligne

Inscrit le: 26 Déc 2010
Messages: 173
Argent: 0
Stade Terminal : 100

MessagePosté le: Dim 11 Sep - 12:55 (2011)    Sujet du message: [Episode 4] -Réseau- Répondre en citant

C'est ainsi que finalement, le départ s'organisa. Zakuuko, Liesel, ainsi que Shimaray avait décidé de me rejoindre. Nous serons donc un groupe de 5 à traverser Terreniel. Un nombre respectable.
Nous reprîmes alors la route, jusqu'à atteindre un bâtiment dont le grillage de sécurité semblait déja fermé.
Je suis là.

Pas trop tôt, Bahamut.

*soupir*

Toujours à être si officielle. Mais en même temps, elle dirigeait un important réseau d'informations à l'insu de son propre père. Ce réseau n'était pas tout à fait ordinaire; selon les dires de Sophia, ils auraient reçu des dons du Sanctuaire. De tels dons devaient être écartés de la vie politique, sous peine de créer alors des problèmes considérables entre les nations. Et selon Sophia, j'en serais la preuve vivante. Des gens ne pouvaient pas être aussi bornés pour récupérer une seule personne.
Terreniel savait quelque chose sur moi, et cela me dérangeait.
Pourquoi était-je plus connu de la part de gens que je ne connaissais pas que moi-même ?


Il serait davantage temps que je me concentre sur ce qui va se passer maintenant. Des journées difficiles nous attendaient. Le plus difficile de tout, sera de combattre ...
Ma culpabilité.

Prenez ces casques. Ceux qui savent conduire le mieux ici, vous prenez place devant. La conduite risque d'être brutale. Toi ... Liesel, tu viens derrière moi. Zakuuko, dèrrière Shimaray. Seth, tu conduiras seul. Vu que t'as le plus de chance de devoir conduire comme un taré, mieux vaut éviter que tu donnes la gerbe à quelqu'un.

J'acceptais silencieusement le casque qu'elle me donnait. Elle avait raison. J'allais devoir jeter à la poubelle toute notion de code de la route, je sens.

Ce ne fut que quelques minutes plus tard que mes pressentiments se virent confirmés.
Alors que nous roulions à toute allure vers la sortie de la ville, je ressentis une sensation désagréable derrière ma nuque. Cette sensation...

Je ne te laisserais pas faire. Plutôt crever !
Je lâchais une main du guidon. Il était temps de faire des bonnes vieilles manœuvre de haut niveau.
Habituellement, j'appréciais pas mal la sensation, contrôlant parfaitement la machine. Mais cette fois, c'était du sérieux.

Activation - Bouclier Fluide

_____________________________________
Narrateur : ???

Il avait déjà pas mal changé. Ce garçon... Doté de mes capacités.
Beaucoup plus d'assurance émanait de lui. Une assurance que j'avais déjà vu il y a longtemps.
Il semblait prêt. Prêt pour endurer mon attaque.
Le toucher serait simple. Il fallait attaquer avec un projectile de très haute vitesse, avec un effet destructeur de zone. Un missile, quoi. Pas de problème, donc.


Je me demande comment ils vont réagir.

Le projectile fusa de mon arme. Un Bras-canon noir, strié par des lignes conductrices brillant d'un bleu ciel anormal. Une traînée de la même couleur que les lignes se forma, créant une droite lumineuse peu rassurante. Mais le temps qu'il remarquent qu'un projectile les chassait, il seraient déja sévèrement touchés. Au strict minimum. A moins que ...

Intéréssant. Je me demande combien de temps tu perdras ainsi, Seth.
Enfin, si tu survis. A la prochaine fois.



______________________________________


Narrateur : Sophia

Une explosion bleutée retentit. Seth s'était jeté sur le missile, voyant que ce dernier avait ignoré sa technique. Acte de folie... Mais quand on voyait le diamètre de l'explosion, je me sentis reconnaissante malgré tout. Nous fûmes que très peu atteint, et je pense même que Zakuuko ne fut pas touchée.

On va récupérer Seth. Il est toujours vivant, mais ses protections sont complètements détruites.

Une aura, de type particule, semblait luire. Il ne semblait pas sévèrement blessé extérieurement, mais les multiples traces de sang sur son corps trahissaient qu'il avait subi des dommages conséquents. Sa régénération avait donc vu ses capacités se multiplier à une vitesse affolante...
Ses blessures se guérissaient, certes, mais Seth semblait souffrir, comme si les cicatrices le brûlaient. Je jetais un coup d'oeil à son OS, équipé d'une device Terrenielle : le CCS, qui permettait de surveiller à n'importe quel moment son taux de corruption. Son taux était haut, beaucoup plus haut qu'habituellement, et les modifications commençaient à impacter sur son corps, touchant d'abord ses bras et jambes. Son taux de corruption semblait continuer à monter, mais de manière beaucoup plus lnte. Ce ne fut que maintenant que je remarquais que Seth avait repris ses esprits.
Il se releva, avec un peu de difficulté, mais maintint une position haute, altière, essuyant les traces de sang sur son visage. Il avait calqué ce trait sur celui de Zen...


Nous n'avons pas le temps de nous inquiéter des effets de ce missile. Nous devons poursuivre notre course afin de ne pas prendre trop de retard.

Exact. Ton état à l'air OK, mais soie prudent. Ta protection est complétement inefficace, maintenant. Elle ne se réactivera que lorsqu'elle sera parfaitement fonctionnelle.

Je serais prudent.

Son attitude sévère laissait supposer qu'il cachait quelque chose. Mais il avait raison, nous n'avions plus le droit de ralentir. C'est ainsi que nous reprîmes la route, et fort heureusement, aucun incident semblable se répéta. C'est avec facilité que nous outrepassions la frontière, grâce aux informations sur le monde que j'avais en ma possession. Mon OS possédait une capacité particulière : Réseau.
Réseau me permettait de rester en contact avec tout autre OS que je souhaitais. Une compétence inutile en combat direct, certes, mais dont la puissance n'était pas à sous-estimer. Sans que personne le remarquer, j'adressais déjà mes doutes sur l'état de Seth à l'élite des gens connaissant la corruption. L'attaque qu'il avait subie m'avait troublée, sans que je ne parvienne à comprendre cette sensation.





Episode 4 - Réseau-

FIN


Revenir en haut
Tenshiro
Radiant Wings
Radiant Wings

Hors ligne

Inscrit le: 26 Déc 2010
Messages: 173
Argent: 0
Stade Terminal : 100

MessagePosté le: Dim 11 Sep - 13:03 (2011)    Sujet du message: [Episode 4] -Réseau- Répondre en citant

Résultats de l'épisode :



Seth Bahamut:

- Son OS a été complètement mis à jour.
- Sa Corruption est fortement accrue et grimpe vers 55%.
- Sa corruption grimpera d'un point par post.
- Argent remis à 0 suite à ses upgrades conséquents.


Liesel Shineï, Shimaray Etaqua
- La Corruption est accrue de 10%.




Sophia Bahamut, Zakuuko Shirokami, Jin Iteki
- Aucun changement.


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 17:29 (2018)    Sujet du message: [Episode 4] -Réseau-

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    12th - Until the Time Ends Index du Forum -> 12th - Until the Time Ends -> Archives Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
onyx © theme by larme d'ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com