12th - Until the Time Ends Index du Forum
12th - Until the Time Ends
Quand le monde court à sa perte...
 
12th - Until the Time Ends Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

:: [Episode 3] - Crateria - ::
Aller à la page: 1, 2  >
 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    12th - Until the Time Ends Index du Forum -> 12th - Until the Time Ends -> Archives
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Tenshiro
Radiant Wings
Radiant Wings

Hors ligne

Inscrit le: 26 Déc 2010
Messages: 173
Argent: 0
Stade Terminal : 100

MessagePosté le: Jeu 11 Aoû - 20:36 (2011)    Sujet du message: [Episode 3] - Crateria - Répondre en citant

-HRP - Ce post est en deux parts. Contentez vous de la part 2 pour répondre, la part 1 n'apporte que de la narration -HRP-

Ha. Nous l'avons fait. Nous avons traversé à pied un bon quart du pays. Faut dire que Zen voulait maintenir sa forme, et restait plusieurs heures dans un moyen de transport était pénible. Aussi étrange que cela puisse paraître, je n'étais pas vraiment contre cette idée, surtout que je pouvais très longtemps la marche. J'avais jamais fait de randonnée de ma vie, mais je pouvais très bien marcher avec aisance plus de deux heures non-stop, mais cependant, je perdais rapidement la capacité de me mouvoir rapidement au bout d'un moment. Problème que Zen a essayé de me faire régler, afin d'améliorer mon endurance.

J'étais heureux que quelqu'un s'occupe de moi. Cela faisait longtemps que j'étais seul. Et ce bonheur de donner un entrain qui me permettait de donner le meilleur de moi-même. Certes, mon problème d'endurance ne pourrait pas être réglé en trois jours, mais mes performances s'étaient déjà améliorées.
Pendant ce trajet, également, j'avais fait plus ample connaissance avec Zen et Shinya, et je commençais déjà à m'attacher à eux.
Le conseil que Shinya m'avait donné s'était révélé plutôt efficace, et progressivement, j'avais appris à défaire et refaire seul ce qu'elle avait nommé le Verrou Social. Elle m'avait dit que la capacité de masquer sa véritable pouvait se révéler importante, même si Zen n'était pas d'accord.
De tout de façon, il n'avait pas vraiment quelque chose à y perdre, sachant que j'avais volontairement décidé de maintenir ma vraie personnalité active. Lorsque nous arrivions enfin à destination, c'est à dire Heather, Shinya s'était ruée avant même que Zen ou moi-même puisse lui demander quoi que ce soit. Elle semblait ravie et impatiente à la fois. Nous nous jetons un regard, avant de faire un sourire entendu. Elle s'était sans doute précipitée vers son garage. Je fis alors une mimique, me sentant d'humeur à plaisanter.

~Mon garage adorééé! Mon précieeeeuuux !

Zen éclata de rire, avant de se mettre à son tour à faire une mimique :

Comme tu m'as manquéééééé ~

Nouvel éclat de rire, venant de ma part, cette fois. Zen posa une main sur mon épaule.

Et bien j'aurais bien réussi à te décoincer, toi.

Moins que tu le penses, quand même.

Lors de notre arrivée a Heather, affamés, Zen et moi avions décidé de manger un coup au resto avant de rentrer.
Et encore une fois, il ne manqua pas une occasion de me taquiner, ce qui se résultat en un jet d'eau violent sur sa face tellement je fus surpris.

C'était quoi cette remarque bizarre ?! T'est un pedo gay ou quoi ?

Oho, tu m'as démasqué.

*gloups*

Naïf, va .

Nous sommes finalement rentrés, et j'étais encore confus d'avoir arrosé Zen comme ça. Les gens devaient me prendre pour un type bizarre, maintenant, surtout que Zen n'était pas n'importe qui ! Quoi que je m'en fiche, en fait. Je lui faisais confiance. Ensommeillé, je me rapprochais instinctivement de lui.

... Je savais bien que j'oubliais quelque chose.

Hein ?!

On a plus de lit dispos à la maison.

Oh, ce n'est pas grave. Les sacs de couchage étaient pas si déplaisants, hein.

Ah, là, je refuse cette fois. Sinon je vais avoir l'air de quoi, si des invités dorment dans mon jardin ?

Huh... Bah je m'éloignerais un peu, alors.

Nope. Tu vas rester avec moi, j'ai pas envie que tu te perdes. Tu est peut-être venu y'a très longtemps, mais c'est impossible que tu te remémorises la ville. De plus, elle a changé, entre temps. Je vois qu'une seule solution.Tu vas partager mon lit et ma chambre pour quelque temps.

HEEIIIIIN ? Dans tes rêves, sale gay! Je nesupporte pas déjà coucher quelqu'un, mais coucher avec un autre mec qui plus est, est plus vieux que moi, alors là, c'est impossible ! Même si je dois user la force!

Huh ? Tu préfères peut-être que j'envoie Sophia te surveiller ?

L'image de Sophia me pourrissant la nuit stoppa net toute tentative d'argumentation. Mon teint palit, et malgré que on physique était resté celui de ma vraie personnalité, j'avais fermé ma gueule clair et net, avant de crier.

Elle ? NAAAAAH! Tout compte fait, je crois que je vais accepter ta proposition.

Sage décision.

Lorsque nous arrivions enfin, je fus saisi par une grande familiarité. J'étais finalement bel et bien venu ici dans le passé.
Mon corps s'en souvenait encore. Le jardin, à moitié entretenu, les orchidées au bord de la fenêtre, une taillemodeste, surtout pour une personne qui dirigeait une nation. L'ambiance générale me rassurait, mais sous la fatigue, fragilisai davantage le reste du contrôle de moi-même. La chambre de Zen... Elle était plutôt spacieuse. Le lit était grand, au moins. Je n'aurais pas à me soucier de ne pas l'écraser. Et puis... C'est de sa faute, donc si il passe une mauvaise nuit, je lui renverrais cet argument en pleine face demain.

Je me sentais de plus en plus fatigué, et il faisait frais. Je n'avais pas pris de pyjama, et Zen ne semblait plus en avoir davantage.

De tout de façon, les vrais hommes dorment en caleçon.

Cette synchro ne me surpris pas vraiment, mais renforça davantage l'affection que j'avais pour lui. Il était rassurant.
Cette sensation se renforça davantage une fois nos vêtements retirés, son corps puissant - me mettant en admiration, par ailleurs- portant une sorte de tatouage au bras gauche, mais je supposais que c'était comme mes marques au visage, c'était sans doute lié à la corruption. En ce moment, j'aurais sans doute pu faire n'importe quoi pour témoigner ma gratitude. Il avait accepté de partager sa vie avec la mienne. Je n'étais plus seul.
Une fois couché, plutôt que de chercher a m'éloigner, je restais un moment immobile, avant de finalement me rapprocher de Zen.
Ne pouvant plus retenir mon désir, je finis par me coller à lui. Il tourna sa tête vers moi, d'un air curieux.

Merci pour tout.

Je retint alors un sanglot. C'était la première fois que je pouvais ressentir ça.Je ne pus cependant retenir une larme, et Zen , surpris mais fatigué lui aussi, me pris alors dans ses bras. Je pouvais ressentir la chaleur de son corps, la douceur de sa peau, les battements de son cœur. Pouvais-je vraiment... Vraiment l'accepter comme mon père ? Et bien... Je vais.
Je vais lui faire confiance. Un lien fort s'était créé, je pouvais le ressentir. Je pouvais ressentir aussi son affection, ce qui me confortait davantage. Apaisé, je m'endormis dans ses bras.

___________________________________


Il fait bon.
Je me sentais moins confus qu'hier, quoique j'étais toujours dans cet état de confort.
D'abord surpris par la proximité de Zen, je me souviens alors de ce que j'avais fait. Un sentiment de gêne tenta alors de s'installer, mais fut repoussé par la satisfaction et le bonheur de pouvoir lui faire confiance. Je le serrais comme je pus contre moi, pendant que mon corps se désengourdissait du sommeil. Zen semblait encore endormi. Il était vrai que j'étais plus matinal que lui, habituellement.
Aujourd'hui, d'ailleurs, je m'étais levé a 6h00.
Nice timing, me dis-je, en voyant que je m'étais levé à l'heure pile. Quelque chose était différent, d'ailleurs, dans ce réveil. Cette sensation de chaleur à l'intérieur de moi.

De bonne humeur, je m'apprêtais à me rhabiller puis sortir, lorsque je remarquais que les vêtements que j'avais posé n'étaient plus à leur place.

Fttttttt-UUUUUU

J'avais pas vraiment le choix, cette fois. Jvais devoir fouiller pour retrouver des vêtements.
Je tentais alors une percée discrète dans le salon, mais au moment ou je me dirigeais vais la salle d'eau, une voix me surprit.

T'est pas si mal foutu en fait. Je me demande a quoi tu ressembleras quand tu seras vraiment adulte.

WHAT THE- Quand t'étais là ?

Oh, à peu près en même temps que toi. Je commence le travail tôt.
En parlant de travail... Tu viendras avec moi, aujourd'hui. Tiens, attrapes !


Mes gantelets ! Je n'avais même pas remarqué que je les avais enlevés. Je ne les enlevais jamais, habituellement. Je les remis sur le champ, me sentant soulagé de les revoir.

Merci. Hoy ? Qu'est ce que ?

J'y ai installé un programme pour qu'une tenue adaptée à toute situation remplace tes vêtements actuels , lorsque tu passes en Mode Rupture.

Mode ... Rupture ?

Le Mode Rupture est le nom que je donne à ton état d'esprit après que tu aie dévrouillé ton " Verrou Social." Tu as de la chance d'avoir quelqu'un comme moi pour t'aider, car sinon, tu n'aurais jamais pu seul saisir l'importance de ta capacité de Rupture.
Tu sais, non seulement tu apprends et te familiarise plus vite, non seulement ta personnalité est plus assurée, mais ton assurance en elle-même permet de repousser tes limites originelles.
Certes, sur un humain normal, non entraîné et sans OS, les changements de l'assurance sont mineur, mais sur une personne comme toi, les changements peuvent être spectaculaires. Souvent, vous compensez votre manque d'assurance par votre talent et votre expérience. Ne sous-estime pas le pouvoir de l'esprit.


Je vois. D'ailleurs, c'est un design vraiment cool, en tout cas. Merci.

Zen a bon gout. J'ai juste ajouté quelques modifications, mais je t'en parlerais au garage. Il faut que tu viennes, tu verras, c'est un lieu fantastique. Ne t'inquiète pas, je te demanderais pas de réparer des trucs et tout ça... Je préférerais plutôt que tu viennes m'aider à travailler sur les OS.
Sophia m'a rapporté que tu semblais avoir des notions dessus.


Je te fais confiance, alors. Pour les OS, j'ai des notions, certes, mais...

Je t'apprendrais au pire ce qu'il y a a savoir! Je sais que tu aimes voir les progrès de tes travaux, et le développement d'une technique OS est tout à fait dans ton esprit.

Ha ? Je pourrais voir mes progrès ? Bah parfait alors. J'ai horreur de faire des tas et des tas de choses pour me retrouver avce un produit défaillant dans lequel je dois rechercher les failles.

Je te l'accorde, c'est pas toujours évident.

Je portais donc les vêtements de Zen, hein ? Ils m'allaient plutôt bien. J'ai toujours aimé les manteaux.
Bien. Il serait temps de partir, non ? Shinya me rappela de prendre quelque chose à manger, avant, et se rappelant que c'était le premier jour, elle décida de me montrer ou trouver de quoi manger le matin.
Elle rangea tout dans un sac, déclarant que nous étions en retard et qu'on pourrait manger là-bas en paix.

Et Zen ?

Papa? On va bien rire , ne t'inquiète pas.

Je le sens mal.

Tu verras bien !

Contrairement a sa sœur, Shinya était si souriante et pleine d'énergie ! Cela faisait plaisir à voir, et j'avais envie de l'aider. Sur cet état d'esprit, je sortis, la suivant. Cependant, je n'aurais jamais douté croiser dans les rues de la ville une connaissance d'il y a quelques jours ...


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 11 Aoû - 20:36 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Liesel
Feline Drawer

Hors ligne

Inscrit le: 26 Déc 2010
Messages: 98
Féminin Capricorne (22déc-19jan)
Argent: 190

MessagePosté le: Ven 12 Aoû - 19:01 (2011)    Sujet du message: [Episode 3] - Crateria - Répondre en citant

Les jours suivants le départ de Seth furent tranquilles au sein du refuge. Il n'y avait pas eu d'attaque ni de troubles, et nous avions pu vivre assez tranquillement durant cette courte période. Toutefois, nous commencions à chercher un nouvel habitat pour vivre. Notre budget n'étant pas très élevé, nous cherchions un appartement à deux pièces ou trois. Toutefois, il n'y en avait absolument pas dans les villes environnantes. Alors, la veille, ma soeur me fit une proposition : chercher dans la capitale. Cela me semblait un petit ambitieux, mais j'acceptai néanmoins. C'est ainsi que nous nous retrouvions dans un de ces trains qui parcourent tout le pays. Nous étions parties très tot, vers 5h du matin environ, afin d'éviter les saturations vers la capitale. En effet, nous n'appréciions pas vraiment le fait d'être horriblement serrés les uns contre les autres.

- Rika ?
- Oui ?
- C'est bien là-bas que Seth est parti, non ?
- En effet. Je me demande si on le croisera.
- Je l'espere, dis-je en souriant.

Le voyage dura une heure et quelques. Quand nous arrivions, il était 6h10. A la sortie du train, Rika s'étira un peu. Je crois qu'elle s'était endormie pendant une demi-heure, environ. Quand elle finit, elle me dit :

- Avec un peu de chance, un agent immobilier sera ouvert à cette heure-ci.
- D'accord. On y va ?
- Ouais.

Je suivis alors ma soeur dans les rues, qui commençaient à se réveiller au fur et à mesure. Les magasins s'ouvraient, les gens commençaient à sortir. Voir la ville se réveiller ainsi me faisait du bien, je ne sais pas vraiment comment. Nous nous arrêtions de temps à autre dans quelques boutiques afin de regarder ce qu'ils proposaient. Il était toujours bon de se renseigner sur ce qui allait peut-etre être notre nouveau refuge. Nous arrivions alors devant un agent immobilier. Toutefois, il était fermé.

- Et mince, alors.
- Il ouvre dans deux heures...

Ma soeur haussa les épaules, avant de soupirer.

- On n'a qu'a passer le temps. Il y a beaucoup de choses dans la capitale, je pense.

Je hochai la tête en souriant, comme à mon habitude. Nous nous remîmes alors à marcher, et nous tournions alors à l'angle de la rue. Et là, à notre grande surprise, quelques mètres devant nous, il y avait Seth et une des filles de Sire Bahamut, celle qui était avec lui quand il était parti. J'étais plutot étonnée, mais j'étais plutot contente aussi.

- Tiens ? Seth et... mademoiselle... Shinya ? Je ne pensais pas qu'on se retrouverait ici...
- Huh... Comment ça va ?

C'était tout ce que je trouvais à dire. Je ne pensais vraiment pas qu'on se croiserait là. Enfin, j'étais heureuse de le revoir. Je l'aimais bien.
_________________
Liesel's Theme
Velt's Theme
Shaz' Theme
Sharon's Theme


Revenir en haut
Jin Iteki
Neutral

Hors ligne

Inscrit le: 12 Jan 2011
Messages: 21
Masculin Scorpion (23oct-21nov) 龍 Dragon
Argent: 200

MessagePosté le: Ven 12 Aoû - 20:14 (2011)    Sujet du message: [Episode 3] - Crateria - Répondre en citant

Dans le trottoir d'en face, on voyait également une cinquième personne, si on ne compte pas les gens qui sortent dehors. C'était un clochard qui dormait encore à cette heure-ci. Il était enveloppé par un drap marron pour se couvrir. Cela dit, on dirait qu'il n'avait pas vraiment froid. A côté de lui se trouvait un sac avec des restes de baguettes que le clodo a pu s'acheter avec les quelques pièces qu'on lui a donné (quelle ironie).
Le plus étonnant dans tout cela, c'est que Jin est un clodo qui porte un sabre. Là, on pourrait se poser des question : un clodo qui a pu acheter un sabre ? Pourquoi ne pas le revendre pour le sortir de sa pauvreté ? Il avait ses propres raisons.

Personne n'a jamais su quelles étaient la raison de son arrivé au stade de clochard. Sa famille ne peut pas l'aider car les membres ont été assassinés sauvagement par un psycopathe avec une hache. Mais Jin avait survécu car pile ce jour-là, il s'était coincé dans une cachette secrète lors d'une partie de cache-cache avec ses frères. Seulemenbt, il était si bien caché que personne n'a pu le trouver, pas même les forces de l'ordre. En sortant de sa cachette, il s'était donc retrouvé seul.

Cela dit, sa carrière de clochard n'était pas vraiment un enfer. Il a pu rencontrer deux amis qui ont pu l'aider un peu, ce qui le sortait de sa situation critique.
Seulement voilà, avec les évènement récent, ces 2 amis ont soudainement disparu, donc retour à la case départ. Aujourd'hui, il s'est fixé pour but de retrouver ses 2 amis disparus.


Bref, revenons à nos moutons. Ce clochard dormait encore comparé aux matinaux que sont Seth, Rika, Liesel et Shinya. Cependant, son sommeil n'allait pas certainement durer, étant donné qu'il commence à y avoir du bruit autour de lui qui le réveille petit à petit.

Jin
: Zzzzz

_________________
Note pour l'avatar : c'est pas une cape que Jin porte. C'est sa couverture de clochard qu'il utilise pour dormir


Revenir en haut
MSN
Shimaray
Neutral

Hors ligne

Inscrit le: 26 Déc 2010
Messages: 92
Masculin
Argent: 1 700

MessagePosté le: Ven 12 Aoû - 23:55 (2011)    Sujet du message: [Episode 3] - Crateria - Répondre en citant

Plusieurs jours s'étaient écoulés depuis les incidents au refuge. Ces jours s'étaient tous écoulés lentement, tous plus mortellement ennuyeux les uns que les autres. Je ne sortais que peu, et je n'ai d'ailleurs plus vu le fou avec qui je voulais m'amuser et qui est venu me frapper dans le dos. Heureusement pour lui d'ailleurs, il aurait bien pu finir paraplégique si j'avais été de mauvaise humeur. Contrairement à certains enfoirés, je n'attaque pas dans le dos, sauf si l'adversaire fait de même. En tout cas, j'espère pour lui que je ne le verrais plus.

Mais ce jour là, je n'allais pas m'ennuyer autant que d'habitude. La raison, je la connaissais déjà en réalité ; le truc, c'est que j'avais encore oublié. Heureusement, j'avais quelqu'un pour rafraichir la mémoire ; c'est justement cette personne qui sonna à ma porte ce matin, alors que je venais à peine de me lever. J'enfilais rapidement un t-shirt et un jean avant d'aller ouvrir.


-Huh ? Qu'est-ce tu fiche ici à cette heure ?


-Shim ! J'en étais sûre, t'as encore oublié !!


-Oublier quoi ? protestai-je en baillant.

-Fuuuuuuuuu... la capitale, ça te dis rien ?


-... Merde

Bah voilà, encore une fois je passe pour un con. En fait, nous devions aller ensemble à la capitale pour un magasin ou un truc du genre et faire un peu de tourisme en même temps. On avait déjà fixé cela il y a une semaine, mais visiblement c'est trop long pour ma mémoire. Mais revenons à cette personne qui était venu me sonner les cloches à six heures du mat'. C'est une jeune femme de 15 ans, assez grande et fine. Ses yeux sont vert clair et ses cheveux courts bruns. Elle porte un petit décolleté et une jupe de couleur claire. Petit détail qui ne se loupe pas, de grandes ailes blanches d'environ un mètre vingt d'envergure, signe de sa corruption. Cette fille, Lyra, avait connu quelques difficultés similaires aux miennes dans la vie ; c'est à dire le rejet des autres et la solitude. Pour elle, ça s'est arrangé rapidement. Moi, c'est le contraire qui s'est produit. Je me demande parfois pourquoi elle s'est attachée à moi, alors que je n'ai rien fait pour. Peut-être parce qu'elle a vécu la même chose dans le passé ? En tout cas, elle déteste ma vision négative de la vie et fait de son mieux pour me bouger un peu et me faire changer, tentatives vaines et inutiles à mon gout, mais je ne peux pas lui en vouloir. Même nos caractères soient radicalement opposés, cela ne nous empêche pas d'assez bien nous entendre globalement. Deux opposés s'attirent comme on dit.

Mais revenons cette petite excursion qui devait avoir lieu. u que je n'étais pas préparé, on aurait pu croire qu'on allait manquer le train ? Et bien non, Lyra avait prit soin de venir une demi-heure en avance, prévoyant mon oubli inévitable. Faut dire que ce n'était pas la première fois, mais pas la peine de m'enfoncer d'avantage. Je pris donc mon petit déjeuner composé d'un croissant et d'un verre de jus de pomme tranquillement pendant que Lyra squattait ma télévision avec mon chat sur les genoux. Le chat en question, était un vieux spécimen de 11 ans, noir et un peu farouche avec les inconnus et même avec moi quand il ne s'agissait pas de réclamer à manger. Bref, une demi-heure plus tard - c'est à dire vers sept heures moins le quart - nous prenions le train pour la capitale.

_________________
Because each dream born to come true ~


Revenir en haut
Kuro
Neutral

Hors ligne

Inscrit le: 26 Déc 2010
Messages: 62
Localisation: Dans ton *SBAF*
Masculin Poissons (20fev-20mar) 龍 Dragon
Argent: 0

MessagePosté le: Sam 13 Aoû - 17:23 (2011)    Sujet du message: [Episode 3] - Crateria - Répondre en citant

Encore une journée merdique. Toujours pas eu ces foutue papiers m'autorisant à être un chasseur de prime ici. En plus, l'appart que j'avais acheté était complètement pourrie. Enfin bref, je marchais donc au hasard des rues, mon revolver cognant contre ma jambe. Je m’arrêta alors au tournant d'une rue, et je clignas plusieurs fois des yeux, je voyais non loin de moi les infecté chat que j'avais déjà croisé quelques jours auparavant. Et à nouveau le type au cheveux bleu. Je m'approcha.

Tient donc... Fais bizarre de vous revoir ici.

Drôle de hasard quand même.

_________________
Kuro Thème
http://www.youtube.com/watch?v=gEhOhQKOAWg&list=PLD976ADEF71DB85D0&…

Corrupted Kuro
http://www.youtube.com/watch?v=EHXUrgifGs4&feature=BFa&list=PL76349…

Battle vs simple ennemy
http://www.youtube.com/watch?v=azvG9rdH14c&feature=BFa&list=PLD976A…

Battle vs boss
http://www.youtube.com/watch?v=XzYHWSWlc7g&feature=BFa&list=PLD976A…

Battle vs Character
http://www.youtube.com/watch?v=_OjJ_64d_vU&list=PL841AE0DF30AD21AF&…


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Tenshiro
Radiant Wings
Radiant Wings

Hors ligne

Inscrit le: 26 Déc 2010
Messages: 173
Argent: 0
Stade Terminal : 100

MessagePosté le: Sam 13 Aoû - 21:06 (2011)    Sujet du message: [Episode 3] - Crateria - Répondre en citant

Une, ou plutôt, plusieurs connaissances, devrais-je dire, en fait.
Rika, Liesel, ainsi que le chasseur de prime était présents.

Bonjour, messieurs-dames. Seth, viens, j'vais avoir besoin de toi.

Salut, Rika, Liesel, Kuro. Je m'attendais pas à ce qu'on se retrouve tous si tôt, mais tant mieux.

Zzzzz...

Sans faire attention, j'étais revenu à mon bon vieux moi "calme" et relativement agréable.
Relativement agréable comparé à mon vrai tempérament.

J'vais plutôt bien, en effet.

Repasse en RM, s'il te plaît. Je vais te demander quelque chose de délicat.

Je suis pas très adroit hors du combat, alors ...

Oh, non, j'ai juste besoin d'un bon coup de force, pour soulever ce rideau.

Zzzzz...

Je ne suis pas un culturiste, hein. J'ai peut-être un OS, mais JAMAIS je pourrais soulever un rideau de fer.

Du fer ? Tu me prends pour qui ? C'est bien plus lourd que du fer.

Tu veux que je fasses quoi, alors ?

J’espérais que tu puisses utiliser ta corruption. Mes collègues y arrivent, mais bien sur fallait que la première sécurité soit bloquée le jour ou ils sont en week-end.

Zzzzz...

Utiliser ma corruption ? Mais... Je ne l'aie jamais contrôlée ! En plus, je sais même pas en quoi je me transforme totalement.

Oh, et bien ...SETH !!

Zzzzz!

La dernière chose que je remarquais avant de ressentir une douleur sourde fut l'expression terrifiée de Shinya. Si il n'y avait pas eu la protection, je serais sans doute mort à ce moment là.
Mais la douleur restait atroce. Je reconnus alos une voix de femme, et rassemblant mes forces, je me releais et fis face à une femme de grande beauté, mais qui inspirait tout de même la crainte.


Oho. C'est donc lui, le fils de Megiddo. Zen l'a recueilli... Quelle mauvaise idée.

Quoi ? Ah ! Mais lâche-moi! Je te jure que tu vsa le regretter !

Ces idiots ne pourraient même pas me toucher. Et toi, je t'ai déjà bloqué ton accès illusionnel, alors tu va juste sagement me suivre de l'autre côté, le temps que j'organise de quoi faire virer Zen du pouvoir.

Tu est folle. Parce que si tu oses toucher à un cheveu de la famille Bahamut...

Tu ... ?

Je t'ANNIHILES, c'est clair ?

Zveider ?

Lâche-...là?

Le décor avait complétement changé. Bon sang, qu'est ce qui se passait ?

Tu est dangereux. Disparais.

Alors que je m'apprêtais à rattraper Shinya de force, je me fis intercepter par une tempête de lames, qui me transperça de tout bord. La douleur était atroce. Je n'allais pas tenir très longtemps dans cet état, sans doute. Mais je me sentirais tellement faible et lâche, de laisser Shinya face à cette folle. Tellement inutile. Je ne voulais pas que mon existence soit un fardeau.

Rends-moi ... Shinya.

Débrouile-toi déja pour ouvrir cette lourde porte . Ah, mais un gamin comme toi n'y arriveras jamais.

Liesel, je suis désolé. Je ne veux pas que tu voies ça. Rika, si ça va mal... Je te fais confiance pour alerter Zen, ok ? Kuro... J'espère que tu n'as pas le cœur fragile.Je t'engage pour régler mon cas si je perds contrôle.

Je posais la main sur mon cœur. J'allais ôter toute mesure de sécurité, cette fois.
Sinon, j'allais mourir.

Je ne te le permettrais pas.

Une sensation de brûlure se propagea dans mon corps. Ce phénomène... Cette douleur...
Cela me rappelait ... CE SOIR. Mais cette douleur serait-rien, comparé à être seul à nouveau.
Mon corps changea de forme, prenant cette teinte noire déja vue. Mais, mes vêtements se fondant dans mon corps, une couche d'écailles recouvrait mon buste. Je jetais un regard à mon niveau de corruption.

67%, hein ? Je pense que 90% devrait suffire.


Je me laissais librement aller, cette fois. Le phénomène me faisiat paraître illuminé de l'intérieur par une faible lueur bleutée. Mes marques brûlaient, et je sentis rapidement mes yeux brûler à leur tour, avant que mon champ de vision se transfigure.

Je vais buter cette garce !

Sans réfléchir, je me précipitais alors vers le lourd rideau, que je commençais a soulever. Progressivement, le rideau décolla du sol... Le métal était lourd, mais souple.

RENDS-LA MOI !!! RENDS MOI MA SOEUR , CONNASSE !


Revenir en haut
Kuro
Neutral

Hors ligne

Inscrit le: 26 Déc 2010
Messages: 62
Localisation: Dans ton *SBAF*
Masculin Poissons (20fev-20mar) 龍 Dragon
Argent: 0

MessagePosté le: Sam 13 Aoû - 22:07 (2011)    Sujet du message: [Episode 3] - Crateria - Répondre en citant

Tout s'était enchaîné très vite, Seth avait été attaquer par surprise par une femme. Et aussitôt s'était emparé de Shinya, aussitôt j'avais dégainer mon revolver et je visa la femme, ma posture était droite, complètement de coté, le bras gauche tendue avec le revolver, problème. Je ne pouvais tirer sans risquer de toucher Shinya.

Rends-moi ... Shinya.

Seth avait tenté d'attaquer la femme, mais s'était pris une attaque étrange, une véritable tempête de lame. QUi le repoussa sans problème, bordel mais c'était quoi cet attaque?!

Débrouille-toi déja pour ouvrir cette lourde porte . Ah, mais un gamin comme toi n'y arriveras jamais.

La femme se réfugia alors derrière une porte qui semblait bien lourde. Un rideau de fer. Très lourd, et donc, dure à soulever. J'était obligé de l'admettre, mais il est vrai que sur le coup, Seth semblait incapable de pouvoir soulever ça.

Liesel, je suis désolé. Je ne veux pas que tu voies ça. Rika, si ça va mal... Je te fais confiance pour alerter Zen, ok ? Kuro... J'espère que tu n'as pas le cœur fragile.Je t'engage pour régler mon cas si je perds contrôle.

Heu, pas de problème, mais je compte plutôt régler le compte de la pétasse. J'aimerais éviter de te buter toi.

Il plaça alors une main vers le coeur et ensuite, il semblait se métamorphoser.
Seth commença alors à soulever la porte, et j'était réellement sur le cul. Ce type était infecté, et semblait utiliser l'infection comme un booster.

RENDS-LA MOI !!! RENDS MOI MA SOEUR , CONNASSE !

Laisse moi te filer un coup de main, j'aime pas voir les types que je connaissent dans un état pareille.

Je m'approcha alors de la grille et me mit à coté de Seth, me tenant prêt au cas ou. Et je l'aida à soulever la grille du mieux que je pouvais.
Pour que vous compreniez bien le fait de ma force physique assez grande, c'est du à ma propre infection, vous avez certainement remarquer que mon bras gauche brille et émet continuellement une lueur? Et bien, non seulement ce bras brille, mais il est en plus aussi fort que deux fois mon bras droit. Ce qui fait que j'ai la force de 3 bras grâce a mon infection. Je tirai le rideau, soulevant avec Seth qui enrageait. Le rideau montait, et alors....

_________________
Kuro Thème
http://www.youtube.com/watch?v=gEhOhQKOAWg&list=PLD976ADEF71DB85D0&…

Corrupted Kuro
http://www.youtube.com/watch?v=EHXUrgifGs4&feature=BFa&list=PL76349…

Battle vs simple ennemy
http://www.youtube.com/watch?v=azvG9rdH14c&feature=BFa&list=PLD976A…

Battle vs boss
http://www.youtube.com/watch?v=XzYHWSWlc7g&feature=BFa&list=PLD976A…

Battle vs Character
http://www.youtube.com/watch?v=_OjJ_64d_vU&list=PL841AE0DF30AD21AF&…


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Liesel
Feline Drawer

Hors ligne

Inscrit le: 26 Déc 2010
Messages: 98
Féminin Capricorne (22déc-19jan)
Argent: 190

MessagePosté le: Sam 13 Aoû - 23:38 (2011)    Sujet du message: [Episode 3] - Crateria - Répondre en citant

Une jeune femme, très belle, était soudainement apparue et avait attaqué Seth. Inutile de dire que j'étais particulièrement surprise par cet assaut. De plus, elle avait pris Shinya en "otage" ; Kuro s'empressa de dégainer une arme à feu et de la pointer vers elle, mais il ne put faire feu, étant donné qu'il y avait un sévère risque de toucher la jeune fille.

Le décor sembla subitement changer. Je ne comprenais pas ce qui se passait. Néanmoins, cette femme... elle n'inspirait rien de bon.


- Tu es dangereux. Disparais.

Seth tenta de récupérer Shinya par la force, mais il fut repoussé par une multitude de lames qui le tranchèrent net, le blessant grièvement. Liesel se précipita sur lui, afin de l'aider à se relever. Moi, je restai sur mes gardes. Je n'avais pas pris d'arme, en me disant que ce n'était plus la peine d'en trimballer une. Grave erreur, il semblerait...

- Rends-moi ... Shinya.
- Débrouile-toi déja pour ouvrir cette lourde porte . Ah, mais un gamin comme toi n'y arriveras jamais.
- Liesel, je suis désolé. Je ne veux pas que tu voies ça. Rika, si ça va mal... Je te fais confiance pour alerter Zen, ok ? Kuro... J'espère que tu n'as pas le cœur fragile. Je t'engage pour régler mon cas si je perds contrôle.
- Seth...

Ma soeur ne trouvait rien à répondre. Elle était trop inquiète. Je crois bien qu'elle était au bord des larmes. Elle n'avait jamais supporté la vue du sang, et la jeune femme avait fait un carnage grace à ses attaques aussi étranges que dévastatrices ; le sang avait giclé. Seth se dégagea alors doucement de Liesel. Je me tournai alors vers elle.

- Liesel.
- Ou... oui ?
- Tu connais le chemin vers la demeure de Sire Bahamut ?
- Je crois...
- Si tu sens que le danger devient trop grand, fonce là-bas et tente de trouver le roi. Surtout, reste en dehors de tout ça.
- Mais... et toi ?!
- Je vais me battre aussi, je crois bien. Je n'ai pas d'armes, mais c'est pas grave.
- Mais...
- T'en fais pas. On s'en sortira tous, lui dis-je en souriant.

Liesel hocha faiblement la tête sans rien répondre. Je savais que cela ne lui plaisait pas, mais je ne pouvais pas rester là sans rien faire. Le corps de Seth commença alors à changer, afin de se recouvrir d'écailles noires. Ses vêtements se fondait dans son corps, on aurait dit.

- 67%, hein ? Je pense que 90% devrait suffire.

Seth continua alors à se transformer rapidement. Je n'avais jamais vu un changement du au SMH aussi rapidement. Il le maitriserait ? Maintenant, il avait des allures particulièrement intimidantes. On aurait presque dit... un dragon.

Il fonça alors sur le rideau de fer, et le souleva petit à petit. Pourtant, cette porte était incroyablement lourde, selon les dires de Shinya. Quelle force possédait-il ? C'était insensé...

- RENDS-LA MOI !!! RENDS MOI MA SOEUR , CONNASSE !

Kuro alla aider Seth à soulever le rideau. Son bras brillait d'une lueur étrange. Je ne savais pas trop, mais il était possible qu'il était plus puissant que la normale. Moi, je ne pouvais rien faire. Strictement rien... J'enrageais de ma faiblesse. Seule ma vue pouvait leur être utile. Je ne m'étais jamais vraiment battu avec mes poings.

- Liesel... prépare-toi à t'en aller le plus vite possible.
- Oui...
_________________
Liesel's Theme
Velt's Theme
Shaz' Theme
Sharon's Theme


Revenir en haut
Jin Iteki
Neutral

Hors ligne

Inscrit le: 12 Jan 2011
Messages: 21
Masculin Scorpion (23oct-21nov) 龍 Dragon
Argent: 200

MessagePosté le: Dim 14 Aoû - 19:50 (2011)    Sujet du message: [Episode 3] - Crateria - Répondre en citant

Beaucoup de choses se sont déroulés pendant le sommeil de Jin.. enfin peut-être pas. Vous avez remarqué que Jin ne ronflait plus au moment où la femme mystérieuse a attaqué. Jin été réveillé à ce moment-là, mais il ne s'était pas levé. Et vu qu'il s'était à peine réveillé, il avait entendu juste des bribes de la conversation entre elle et le groupe. Il se retourna et ouvrit discrètement les yeux, révélant ainsi ses yeux d'aigle. Il assista à la scène où l'ennemie avait lancé sa pluie de lames sur Seth.

Seth : Rends-moi ... Shinya.

??? : Débrouile-toi déja pour ouvrir cette lourde porte . Ah, mais un gamin comme toi n'y arriveras jamais.

Seth : Liesel, je suis désolé. Je ne veux pas que tu voies ça. Rika, si ça va mal... Je te fais confiance pour alerter Zen, ok ? Kuro... J'espère que tu n'as pas le cœur fragile.Je t'engage pour régler mon cas si je perds contrôle.

Pendant que la femme repartait, Jin la fusillait du regard, tel un prédateur volatile. On voyait qu'il avait quelque chose dans la tête, et ça ne ressemble pas à une idée perverse. Puis l'effort du groupe leur permit d'ouvrir la lourde porte qui se dressait devant eux. Jin ne se leva pas tout de suite et préfère attendre un petit instant de plus.
_________________
Note pour l'avatar : c'est pas une cape que Jin porte. C'est sa couverture de clochard qu'il utilise pour dormir


Revenir en haut
MSN
Tenshiro
Radiant Wings
Radiant Wings

Hors ligne

Inscrit le: 26 Déc 2010
Messages: 173
Argent: 0
Stade Terminal : 100

MessagePosté le: Dim 14 Aoû - 21:19 (2011)    Sujet du message: [Episode 3] - Crateria - Répondre en citant

Félicitations, Seth.

Tu as réagi plus vite que je l'aurais pensé! M'enfin, bienvenue au travail ! Cette "agression" était juste un petit test.

Ahaaa...

Ce bruit ne représentait pas un rire, mais plutôt le bruit de l'air qui s'échappait de ma gorge. J'étais soulagé, mais en même temps, j'avais peur.
Un test, hein ? Mais...

Mais elle a failli me tuer !

C'était une illusion. Personne ne peut attaquer à une telle vitesse. Même ton Assaut ne ferait pas le poids.

Je suis embarrassée. J'ai vraiment mal joué mon rôle, non ?

Et bien, c'est vrai que cela me paraissait invraisemblable, mais j'étais tellement paniqué que j'y ai vraiment cru.
Et vous vous êtes plutôt bien débrouillée, je dois l'admettre.


Tu est chou ~♥ Moi qui croyais que les rares dragons étaient des types sanguinaires.

Tout est variable. Mais Shinya... Gaaah...

J'allais oublier ! Tiens bon, Seth.

A quoi bon, hein ? A quoi bon rester humain... J'ai honte ... Tellement honte de VOUS !

Voilà.

Shinya s'approcha de moi, sans peur. Tandis que je commençais à perdre à nouveau contrôle de mes émotions, je pus tout de même ressentir la crainte d'être dangereux. Mais mon corps semblait toujours m'obéir, et le simple fait de regarder Shinya, qui semblait si innocente, semblait me maintenir à l'ordre, malgré une forte aversion contre les humains qui m'envahissait. Pourtant, j'étais moi-même...

Non. Je ne l'accepterais pas.

Silence.

Tends ton bras droit, Seth. Nous pourrons parler plus tard.

Je ...Je vois.

Je compris finalement la cause de la perte de contrôle de mes émotions. C'était donc le SMH, qui causait ces troubles.
Je pouvais m'estimer heureux d'avoir encore un peu d'impact sur mes décisions, à ce niveau de corruption. Ma volonté s'imposa dans mon être, y compris au MSH, malgré que je sentis une certaine réticence. Malgré tout, ce que je ressentais en moi semblait irrité, mais n'osait pas refuser la demande de cette jeune fille. Mon OS semblait synchronisé à mon corps... Étrange sensation. Elle apporta alors une sorte de capsule lumineuse bleutée, qui était apparemment une réserve d'énergie usée par les systèmes de protections d'OS.

Tu dois enfoncer ta main dans le cœur du tank. Et soyons pratique, tu vas mettre l'autre sur cette poigne.


Je m'exécutais alors, le reste de ma conscience semblant avoir de la pitié pour Shinya.
Et je fus saisi d'une sensation de vidage. Mon bras droit fut rapidement tiré de cette sensation, et le contenaire brillait d'une lueur bleutée, avant de disparaître en étincelles lumineuses qui fusèrent dans mon bras, sans me restaurer mon énergie. Cependant, l'autre me pompait beaucoup plus d'énergie... Et en même temps que mon énergie baissait, ma corruption s'annulait !

Alors tu est en face de deux prototypes pour lutter contre la corruption instable... Malheureusement, certains dégâts de la corruption ne peuvent pas être annulés. Plus le temps passe, et plus la corruption monte naturellement. Ces machines convertissent l'excès d'énergie des symbiotes SMH pour la récupérer. Ce faisant, le symbiote se calme généralement. On a créé des versions portables, comme celles qui se sont intégrées a ton OS maintenant. Cependant, les composants sont difficiles a trouver... Donc j'en aurais pas souvent.

Mon dieu. Tes machines sont terriblement efficaces. J'aurais aimé travailler plus tôt avec toi .

Je m'effondrais alors au sol, épuisé. Je me sentais dans un état plus stable, c'était certains, mais complètement vidé. Je m'étais déjà habitué a ce nouveau corps... Cette sensation de puissance.

Je vais m'occuper de toi - Après tout, c'est de ma faut en partie si tu est dans cet état.

La jeune femme, aux vêtements flamboyants et aux cheveux de jais, s'approcha alors de moi. Je n'eus même pas la force de me relever et décliner la proposition. Cependant, je ne pus m'empêcher de rougir bêtement.

Merde merde merde ! Je croyais que ça existait qu'en rêve les filles médoc sexy ! Oh putain j'peux pas, je me sens trop embarassé ~

Je m'excuse à tous pour les éventuels frayeurs. Mon nom est Saya Hoshiboshi. Mais vous pouvez m'appeler Saya.
Je ne suis pas spécialiste dans le domaine mécanique/technique, mais comme je suis venue , je vais sans doute tenter d'aider comme je le peux .


Je comprends donc pourquoi je me suis fait laminer à ce point... Si vous êtes LA Saya ...

Exact ! Mais maintenant, calme-toi. Je vais t'allonger et te préparer un remontant. Shinya va avoir besoin de toi.

AU FAIT ! Vous êtes sans doute des clients, non ? Vous êtes sans doute au courant que j'ai décidé de mettre au point le premier domaine spécialisé sur les OS et tout ce qui est associé - Techniques, armes , etc... Oh, eyt si une de vos machines est défaillante, du simple portable jusqu'a un vaisseau amiral, je peux vous le réparer.


Revenir en haut
Kuro
Neutral

Hors ligne

Inscrit le: 26 Déc 2010
Messages: 62
Localisation: Dans ton *SBAF*
Masculin Poissons (20fev-20mar) 龍 Dragon
Argent: 0

MessagePosté le: Dim 14 Aoû - 23:10 (2011)    Sujet du message: [Episode 3] - Crateria - Répondre en citant

Un test? Purée, vraiment réaliste votre test. J'était à deux doigt d'entrer en vous explosant la tête! Heureusement que j'ai pas tiré.

Je rangea mon revolver dans ma ceinture, et me détendit alors. Puis quelque chose fit tilt dans ma tête. Technique et armes? C'est pas que mon Revolver manque de pêche, mais au corps à corps, je n'avais pas réellement d'arme à part mes poing et mon bras.

Vous aviez parler d'arme. Auriez vous quelque chose pour un futur chasseur de prime? J'utilise un Revolver spécial utilisant des munitions explosives et des munitions pénétrantes. Malheureusement, je n'ai rien pour le corps à corps. Vous auriez pas quelque chose qui puisse à la fois être offensif et défensif?

Combien de fois pendant mon ancienne carrière de chasseur de prime j'avais put me retrouver face à des personnes se battant avec des épées, des haches et gun-blades. Heureusement que mon revolver est fait d'un métaux extrêmement résistant. Depuis le temps, il semble toujours comme neuf!

_________________
Kuro Thème
http://www.youtube.com/watch?v=gEhOhQKOAWg&list=PLD976ADEF71DB85D0&…

Corrupted Kuro
http://www.youtube.com/watch?v=EHXUrgifGs4&feature=BFa&list=PL76349…

Battle vs simple ennemy
http://www.youtube.com/watch?v=azvG9rdH14c&feature=BFa&list=PLD976A…

Battle vs boss
http://www.youtube.com/watch?v=XzYHWSWlc7g&feature=BFa&list=PLD976A…

Battle vs Character
http://www.youtube.com/watch?v=_OjJ_64d_vU&list=PL841AE0DF30AD21AF&…


Dernière édition par Kuro le Lun 15 Aoû - 11:08 (2011); édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Dawn
Neutral

Hors ligne

Inscrit le: 03 Juin 2011
Messages: 43
狗 Chien
Argent: 0

MessagePosté le: Dim 14 Aoû - 23:50 (2011)    Sujet du message: [Episode 3] - Crateria - Répondre en citant

Dans le long couloir blanc aux murs immaculés de l'hopital, dans lequel s'engouffre un vent léger, derrière une porte a peine entrouverte une silhouette est assise dans la pièce parfaitement rectangulaire, aux façades aussi lumineuses que le couloir précédemment traversé. Elle ouvre ses yeux vairons et regarde son interlocuteur, un homme assez grand vêtu d'une blouse scientifique. Les yeux verts de son doux visage contrastant avec ses longues ondulations noires tombant sur sa nuque croisent a leur tour les pupilles bichromes, et s'accoude sur le bureau parfaitement luisant.
 
 - Est-ce que tout va bien ? Cela fait une semaine…
 
Son interlocutrice restant muette, il soutient son regard éteint pour maintenir son attention.
 
 - Et la santé ?
 
Sans plus.
 
 - Il n’y a rien de nouveau ?
 
Toujours les mêmes questions…
 
Le jeune medecin cale son menton entre les paumes de ses mains, et fixe sa patiente en annonçant d’un ton serieux le déroulement de la scéance :
 
- Bon, aujourd’hui… Je ne pose pas de questions, c’est toi qui va parler.
- Ha…
 
Il affiche un sourire nuancé d’ironie. Cette question la déstabiliserait, il le savait. Depuis le temps qu’il la suit, il peux prévoir ses réactions aisément, sans toutefois en savoir plus sur elle, juste plus fragile et reservée qu’elle n’en a l’air.
 
 - J’ai envie d’entendre ce que tu as a me dire. Aujourd’hui, tu as un visage différent… N’ai aucune crainte, vas-y !
 
Elle réfléchit un long moment, et prend la parole d’un ton enjoué et curieux qui étonne légèrement son medecin.
 
 - Alors… Sensei… Il y a des aliments que vous detestez ?
 - Comment ?
 - Il me semble que depuis quelques temps, je mange mieux. J’ai pu manger de la pastèque ! Cela, et aussi des brochettes de viande aux fruits… C’était bon ! J’en ai été surprise.
 
Il lui adresse un sourire satisfait comme pour la féliciter de son initiative.
 
 - Très bien. Tu les as mangées avec qui ?
 
Cette question l’embarrassa. Ne sachant que dire, elle caressa nerveusement une de ses mèches de cheveux sous l’œil a peine sarcastique du medecin. Il aimait de temps en temps la coincer de cette manière afin de la forcer a faire face a son propre avis et a décrire ce qu’elle ressent pour qu’elle se sente libérée d’un poids. Mais elle détourne sans cesse cet exercice, répondant d’une voix faible :
 
 - Ha… Euh… Un ami…
 
Un mensonge pour ne pas inquiéter son entourage. Un mensonge de plus pour paraitre normale dans cette société. Elle se ment a elle-même, tout d’abord. Pourtant, elle peut parler de tout sans crainte, avec lui.
 
 - Sensei… Si vous pouviez revenir en arrière afin de mener normalement la vie que vous aviez eue, le feriez-vous ?
 -Je sais que tu as peur du changement que tu es entrain de subir. Tu as beaucoup évolué et changé afin de mieux t’adapter, et a présent tu veux redevenir stable. Tu sais, prendre du recul et accepter son évolution sans rien se reprocher est necessaire. Tu as beau resister comme cela, en réalité… Tu as peur.
 - Si je pouvais revenir quelques années avant… « je » reviendrait surement.
 
Derrière une vitre isolée de tout bruit exterieur, deux autres medecins observent les attentivement en profitant de pouvoir voir et écouter sans être perçus. Chacun d’entre eux tient un dossier a la main et remplissent avec attention un compte-rendu de la séance en cours.
 
 - Une personnalité multiple ?
 - Plutôt une modification consciente de son caractère, accompagnée d’un changement radical d’apparence bien plus poussé et complexe qu’un simple changement de style vestimentaire. Elle réagit sans cesse différemment, a des avis qu’elle n’aurait pas pu avoir auparavant, et semble s’adapter a un nouveau rôle qu’elle s’impose régulièrement.
 - Et sa mémoire ?
 - Il n’y a que quelques années de souvenirs, qu’elle semble se créer.
 - Combien de personnalités ?
 - Une apparence biologique, et plusieurs autres.
 
 - Tu es blessée… Tu as mal ?
 - Evidemment. Mais rien d’insupportable.
 - Est-ce toi qui t’as fait cela ?
 
Elle se lève et retire une partie de ses vêtements sous le regard surpris du jeune medecin. Sans poser de questions ni de sous-entendus, il observe longuement sa patiente, détaillant ses membres fuselés, son buste dénué de poitrine, sa peau fine et hâlée, les multiples bandages emmêlés dans ses mèches de cheveux ébouriffées, et ses yeux tristes dans lesquels la fatigue se mêle.
 
 - Elle semble subir beaucoup de violence, mais n’a aucun comportement dangereux…
 - Cela est son physique originel ?
 - Oui. La blancheur de ses cheveux ne semble pas due a une carence ni a une maladie héréditaire. On a noté que la teinte de ses pupilles n’est pas naturelle sur son œil droit, et l’iris du gauche parait légèrement rétracté, dénotant un manque de luminosité évident.
 - Peut-être a-t-elle l’habitude de le couvrir avec un bandage ou un cache-œil ?
 - Cela va sans doute de paire avec la multitude exagérée de pansements qu’elle arbore fièrement sur son corps androgyne. Elle est atteinte aussi d'une maladie héréditaire, une sorte d'insensibilité congénitale a la douleur. Une des raisons pour laquelle elle a été souvent mise a l'écart dans son enfance.
 
 - Tu te fais souvent mal ? Ton épiderme semble pourtant avoir une bonne cicatrisation…
 - Je ne sens rien, vous oubliez.
 - J’en déduis alors que tout cet accoutrement est une extériorisation de ton manque de confiance en toi, mais aussi d’un besoin de réconfort prononcé. N’est-ce pas ?
 
 - Elle a une famille ?
 - Non, émancipée. Elle se montre relativement autonome et mature. Elle vient  seule ici, deux fois par semaine. Seiken semble beaucoup l’aimer, il la trouve « fascinante » et « attachante ».
 - D’après le dossier, elle ne se lie pas facilement avec le monde qui l’entoure, timide, nonchalante, désinvolte, peu éveillée et dénuée d’avis personnel, ainsi qu’une attitude envieuse envers les autres, je parlerais de tendance a une certaine perversion possessive.
 - C’est peut-être sa manière de s’adapter a son environnement, tout aussi préoccupant que cela soit.
 
Elle regarde un a un ses pansements sans rien dire, comme pour approuver cette thèse. Puis elle se redresse droit devant lui, et plonge son regard prismatique dans celui du medecin.
 
 - Maintenant, donnez-le moi.
 - Quoi donc ?
 - Vous le savez ! Le diagnostic…
 - Pour le taux de corruption éventuel ? Aussi différente particulière tu es, je doute sincèrement que tu en soit atteinte. Ne t’inquiète pas a l’avance comme si tu allais être jugée selon si tu as contracté ce « virus » ou non. Après tout, je ne suis qu’un expert en relations humaines.
 - Mais non… Sensei, donnez-moi les résultats !
 
Elle semble vraiment inquiète a propos de ce fameux trouble nommé SMH, ce dernier se substituant
a l’ADN et causant un trouble organique s’accompagnant d’une transformation physique et interne du corps humain, tendant vers les attributs et facultées bestiales. Ce phénomène ébranle profondément le monde d’aujourd’hui qui, sous le voile d’une paix apparente, cache une séparation ancrée entre les humains et les « corrompus ».
 
Voulant simplement avoir un comportement inquiet digne de n’importe quelle personne normale, je ne peux m’empêcher de me poser cette question a mon tour. Vais-je encore changer ? Vais-je pouvoir controler cette nouvelle évolution ? Ayant le sentiment de vivre subjectivement… Sans même chercher a savoir qui je suis.
 
 - Nous allons donc passer a ce pour quoi tu es venue, si tu le veux bien.
 
Se saisissant délicatement du poignet diaphane de la jeune femme, il mesure brèvement son pouls et sa fréquence de respiration, puis sa tension. Il sort ensuite d'une boite noire une seringue munie d'une longue aiguille étincelante qui s'enfonce quelques secondes plus tard dans la chair tendre de sa patiente, absorbant un filet de sang a la couleur pourpre, dont il fit une comparaison avec d'autres échantillons. Au bout de quelques instants passés a attendre que la comparaison par ADN se fasse de l’autre côté du comptoir vitré, il se tourne vers la jeune femme en hochant les épaules.
 
 - Tes résultats sont en cours de traitement. Reviens demain, si tu veux les prendre.
 - Ha… Pas maintenant ?
 - Bien, c’est l’heure.
 
Bien que déçue par le fait qu’elle n’ait pas obtenu le bilan de son analyse, elle s’incline poliment comme elle a l’habitude de faire a chaque fin de séance.
 
 - Oui, merci !
 - Ce n’est pas facile, mais… Tout le monde a le droit de vivre pour lui-même.
 
Sensei ! C’est…
 
 - Je… Merci beaucoup…
 
Difficile…
 
Un sourire bienveillant se dessine sur les traits détendus du medecin, tandis que sa patiente quitte silencieusement la salle sur ce conseil de ce dernier, ses yeux ayant prit la couleur de ceux de ce dernier. Le hululement du vent caresse sa peau douce, alors que les dernières lumières de l’hopital aux murs blancs s’éteignent une a une, englouties par la lumière du jour qui atteint lentement son zénith.




La cape nouée autour de mes épaules couvrait mon corps frêle. Mes cheveux effilés écarlates et mon visage aux yeux perçant observaient la lisère des immeubles tandis que je marchais a travers une des rues de l’immense Capitale. Sous ce déguisement, j’étais perçue comme une sorte de vagabond trainant sa longue cape cramoisie de batiments en batiments : une apparence peu remarquable si on n’y prête pas attention. L’apparence d’un clochard vu entrain de dormir au coin d’une ruelle il y a quelques jours, que je croisais souvent depuis ces quelques jours en me promenant dans les environs, me permettant d'inventer un autre déguisement, une autre vie.
 
Changer d’aspect était aussi vital qu’amusant, je me plais a ressembler chaque jour a une personne différente, essayer de me mettre a sa place et voir le monde différemment. Voir les couleurs dansantes de la foule, y associer un souvenir imaginé ou un sentiment inventé… et se rencontrer au détour d’un chemin.
 
A quelques pas, un groupe de personne étrangement vêtus semblaient s’affairer a l’ouverture d’un panneau de métal assez large, comme celui d’une boutique. Afin de ne pas éveiller les soupçons, je reste a distance et pose mes yeux au hasard sur l’un des membres du groupe, lui aussi a distance. En y regardant de plus près, il me ressemblait… Mis a part que là, c’était lui-même qui venait de remarquer, croisant mon regard discrètement.


Revenir en haut
Liesel
Feline Drawer

Hors ligne

Inscrit le: 26 Déc 2010
Messages: 98
Féminin Capricorne (22déc-19jan)
Argent: 190

MessagePosté le: Lun 15 Aoû - 13:09 (2011)    Sujet du message: [Episode 3] - Crateria - Répondre en citant

Je soupirai de soulagement. Alors ce n'était qu'un "test" ? J'avais eu peur, je pensais que ça allait mal se passer. Tout de même, pour un test, c'était un peu violent. La jeune femme, après s'etre présentée, entreprit de soigner Seth, apres que Shinya ait installé quelque chose sur l'OS de Seth. Saya Hoshiboshi... C'était l'une des combattantes les plus redoutables que le monde ait connu, si je me souvenais bien. Elle avait aussi une influence politique considérable. Je ne pensais pas que je rencontrerai deux grandes personnalités en seulement quelques jours. J'essayai néanmoins de paraitre naturelle, malgré le fait que je sois assez gênée.

- AU FAIT ! Vous êtes sans doute des clients, non ? Vous êtes sans doute au courant que j'ai décidé de mettre au point le premier domaine spécialisé sur les OS et tout ce qui est associé - Techniques, armes , etc... Oh, et si une de vos machines est défaillante, du simple portable jusqu'a un vaisseau amiral, je peux vous le réparer.

Huuuh... si j'étais honnête, non je n'étais pas au courant, et je doute que ma soeur l'était. Après tout, nous venions tout juste d'arriver ici, à Heather. Néanmoins, je n'osais pas lui dire la vérité, et aussi, je décidai de mentir un peu. J'étais plutot mal à l'aise à l'idée de mentir.

- Euh, oui...

Rika comprit tout de suite mes intentions, et s'avança alors en soupirant.

- Auriez-vous un sabre, ainsi que quelque chose permettant de réutiliser des couteaux deja lancés ou un truc de ce genre ?

Je me raidis en entendant sa dernière demande, avant de baisser un peu la tête et croiser les mains derrière mon dos. J'étais un peu gênée. Je n'aimais pas me battre, mais il y avait des moments où je n'arrivais pas à garder toute ma tête, et au cours desquels je me battais plutot souvent avec des projectiles tranchants. J'étais consciente de cette sorte de schyzophrénie, en partie due au SMH, et ce changement plus ou moins soudain de personnalité m'effrayait. J'avais peur de ne plus pouvoir me maitriser un jour. Pour le moment, Rika avait trouvé le moyen de me calmer, et c'était grace à la musique.

En parlant de musique, j'entendais un air de piano calme, tranquille, provenant de derrière. Aussi, je me retournais. C'était un café qui venait d'ouvrir, et deja quelques clients venaient prendre leur petit-déjeuner là-bas. Peu à peu, la ville se réveillait. Je ne remarquai pas tout de suite la personne aux cheveux écarlates, ressemblant étrangement au sans-abri qui était là.

_________________
Liesel's Theme
Velt's Theme
Shaz' Theme
Sharon's Theme


Revenir en haut
Shimaray
Neutral

Hors ligne

Inscrit le: 26 Déc 2010
Messages: 92
Masculin
Argent: 1 700

MessagePosté le: Lun 15 Aoû - 15:06 (2011)    Sujet du message: [Episode 3] - Crateria - Répondre en citant

Je n'aimais pas trop les voyages en train. Ni les voyages tout court d'ailleurs. Ennuyeux comme pas possible, et je n'arrivais que très difficilement à m'endormir, quel que soit l'heure. Alors je regardais par la fenêtre, ou je réfléchissais à de nouvelles tortures pour mes futures victimes et parfois même au meilleur moyen de se suicider tout en faisant croire le contraire aux flics. Sûr que ça doit être ennuyeux ce métier si les criminels n'innovent pas. Et puis, je ne pense pas avoir suffisamment mis le bordel dans ce monde pour le quitter.

Le train commença à ralentir, m'arrachant de mes sombres pensées. Nous voilà arrivés à Heather, la grande capitale de Crateria. Pas trop tôt, je commençais à m'engourdir à force de rester assis à ne rien faire. En tout cas ce n'était pas le cas de Lyra, elle avait dormi presque tout le trajet. C'est ça de s’efforcer à respecter des horaires tordus. Après être sorti du train, nous nous sommes mis en route pour le fameux magasin spécialisé dans les OS. C'est quoi ce truc ? Je n'en sais rien, mais ça avait l'air d'être lié à différents genres de techniques de combat et armements plus ou moins sophistiqués. Je ne disposais que de mes pistolets et de quelques petits couteaux de jet. Je crois que Lyra utilisait une épée ou un sabre, mais c'est plutôt rare de la voir se battre. J'espère juste qu'ils proposent des articles intéressants.

Après quelques minutes de marche quelque peu hasardeuse dans la capitale, nous trouvions enfin le fameux magasin. Heureusement qu'il n'était pas loin, on aurait pu le chercher longtemps.


-Et bah voilà, on y est.

-Je vais enfin pouvoir m'offrir la lame de mes rêves *-*

J'entrais le premier suivit par Lyra, sans remarquer ni le clochard ni sa copie féminine qui observaient en retrait. Ce qui me choqua le plus à l'intérieur, ce n'est pas ce que proposait la boutique, mais plutôt les personnes qui s'y trouvaient : Seth, les deux faces de chat () et même la taré que j'avais agressé et qui s'était vengé lâchement par derrière. La moins connerie de sa part et je lui rend la monnaie de sa pièce à celui-là.


-Tiens, comme on s'retrouve... on dérange pas ?

-Tu les connais ?

-On peut dire ça comme ça.

Oui après tout, je ne me souvenais m'être présenté devant eux et j'ignorais toujours le nom des deux chattes. Mais si ce cher Seth attire toujours autant les catastrophes, la journée serait peut-être moins ennuyeuse que prévue. La tourisme c'est pas vraiment mon truc.

-Bref, faites moi donc voir ce que vous avez comme armes de jet.

-Moi je cherche une rapière si possible...
_________________
Because each dream born to come true ~


Revenir en haut
Jin Iteki
Neutral

Hors ligne

Inscrit le: 12 Jan 2011
Messages: 21
Masculin Scorpion (23oct-21nov) 龍 Dragon
Argent: 200

MessagePosté le: Lun 15 Aoû - 22:37 (2011)    Sujet du message: [Episode 3] - Crateria - Répondre en citant

Le groupe a fini par entrer dans le garage. A ce moment-là, Jin tourna son regard vers une personne qui lui ressemblait étrangement.


Jin *dans sa tête* : Qu'est-ce que ? C'est moi que je vois ici ?


Puis il finit par s'asseoir sur le trottoir, tout en regardant Zakuuko déguisée en lui-même. Il faut dire qu'il était assez étonné de voir quelqu'un se déguiser à la perfection en une personne pas du tout connue. En la regardant, tout était dans les détails : la cape, les cheveux, les yeux perçants, la tenue de clochard... presque tout était identique. Il ne put alors s'empêcher de l'ui parler de là où il se trouvait.


Jin : Dis-moi, C'est pas un déguisement, ça ? Je doute qu'il existe quelqu'un qui me ressemble sur tous les traits de façon naturel.
_________________
Note pour l'avatar : c'est pas une cape que Jin porte. C'est sa couverture de clochard qu'il utilise pour dormir


Revenir en haut
MSN
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 03:47 (2018)    Sujet du message: [Episode 3] - Crateria -

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    12th - Until the Time Ends Index du Forum -> 12th - Until the Time Ends -> Archives Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
onyx © theme by larme d'ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com